GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le modèle économique de Facebook et Google est une «menace» pour les «droits humains», selon Amnesty
    • Séisme de magnitude 6,1 dans le nord-ouest du Laos
    Sports

    Rémy Di Grégorio se trompe de route

    media Rémy Di Grégorio à Liège, le 28 juin 2012. AFP PHOTO / PASCAL PAVANI

    La première journée de repos du Tour de France 2012 a été marquée par une nouvelle affaire de dopage. Rémy Di Grégorio, grimpeur de l'équipe Cofidis, a été interpellé tôt ce matin à l'hôtel de Bourg-en-Bresse (Ain) où séjournait son équipe. Promis à un bel avenir, le cycliste semble avoir pris une mauvaise direction.

    De notre envoyé spécial sur le Tour de France,

    Cela devait être une journée de décontraction pour les coureurs et les suiveurs du Tour de France 2012. Mais cette matinée du mardi 10 juillet a été marquée par l‘annonce de l’arrestation de Rémy Di Grégorio, 26 ans, grimpeur de l’équipe Cofidis. Une équipe qui n’avait pas besoin de cette nouvelle publicité, après un début de saison catastrophique et le limogeage d’Eric Boyer, ancien manageur, juste quelques jours avant le départ du Tour.

    Un coureur promis à un bel avenir

    Rémy Di Grégorio lors du contre-la-montre entre Arc-et-Senans et Besançon, le 10 juillet 2012. REUTERS/Bogdan Cristel

    Rémy Di Grégorio a été interpellé dans une affaire présumée de dopage, à l'hôtel de Bourg-en-Bresse (Ain) où séjournait son équipe pendant la journée de repos du Tour. Le coureur a été placé en garde à vue dans le cadre d'une commission rogatoire ouverte en juin 2011, alors qu'il était membre de l'équipe Astana, pour trafic de produits dopants en bande organisée.

    Le cyclisme renoue avec ses vieux démons et éclabousse encore une fois le Tour de France. L’acteur du jour se nomme donc Rémy Di Grégorio, un garçon très talentueux rapidement mis en avant après une grande échappée dans le Tour 2008. Sous les couleurs de la Française des Jeux, il avait fait une très belle étape en franchissant le col du Tourmalet (Pyrénées) en tête. On voyait déjà en lui un futur vainqueur du maillot à pois. L'année précédente, une chute et une fracture du coude l'avaient empêché de briller à Marseille, sa ville natale. Ce fût une grande déception pour lui.

    « C’est un garçon attachant et sympa »

    Mais le coureur n’a jamais réellement confirmé. Pourtant, les choses avant bien commencé pour le Marseillais. Amateur dans le vélo club de La Pomme Marseille, une institution dans le monde du vélo, il remporte en 2003 le titre de Champion de France du contre-la-montre junior. En 2005, il signe son premier contrat sous les couleurs de la Française des Jeux et s’offre une étape du Tour de l’avenir l’année suivante. Il réalise en 2007 un très bon Critérium du Dauphiné en s'adjugeant le maillot à pois de meilleur grimpeur. Marc Madiot, manageur de l'équipe FDJ-Bigmat s’est dit aujourd’hui déçu sur l’antenne de la radio RTL. « C’est un garçon attachant et sympa et je ne vais pas renier les bons moments passés avec lui », a-t-il avoué.

    Après une saison chez Astana en 2011, Rémy Di Grégorio n’avait pas voulu resigner dans l’équipe Kazakhe. Avec eux, il avait retrouvé le goût de la victoire en gagnant une étape sur Paris-Nice. Il avait terminé 39e du Tour alors que le leader Alexandre Vinokourov avait quitté la course après une chute grave (fracture du fémur).

    Fin avril 2012, avec Cofidis, Rémy Di Grégorio remporte la troisième étape du Tour des Asturies en Espagne et termine troisième du classement général. Il signe ainsi son premier podium sur une course par étapes depuis son passage chez les professionnels. Il obtient une nouvelle troisième place sur une course à étapes début mai, lors du Tour de la communauté de Madrid.

    Un cas isolé selon Cofidis

    Yvon Sanquer, le managuer de l'équipe Cofidis lors de la conférence de presse, le 10 juillet 2012. REUTERS/Bogdan Cristel

    « Il y a un coureur qui s'est égaré, à priori, c'est une démarche individuelle fort regrettable (...), mais ça ne remet pas en cause l'équipe en soi et la volonté de garder la ligne éthique qui est la sienne », a annoncé Yvon Sanquer, le manageur de l'équipe lors d'une conférence de presse mardi après-midi.

    Depuis sa création en 1997, Cofidis a déjà été secouée par des affaires liées au dopage. La principale, qui touchait plusieurs coureurs, avait éclaté en 2004 (entre autres, Philippe Gaumont et David Millar) , provoquant un changement radical à la tête de la direction sportive. En 2007, le contrôle antidopage positif de l'Italien Cristian Moreni avait amené l'équipe à quitter le Tour de France dans les Pyrénées, bien que ce cas ait été avéré par la suite comme isolé. Suspendu à titre conservatoire par son équipe Cofidis, Rémy Di Grégorio risque d'être licencié si les faits sont avérés.

    tour de france 2012 : résultats, analyses et reportages

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.