GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
Mercredi 21 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 23 Novembre
Samedi 24 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Thomas Voeckler se rappelle à notre bon souvenir

    media

    Entre Mâcon et Bellegarde-sur-Valserine, le coureur de la formation Europcar, Thomas Voeckler, s’est imposé dans la 10e étape qui proposait le premier col hors catégorie de ce Tour mercredi 11 juillet 2012. Le Grand Colombier, inédit dans la Grande Boucle, a tenu toutes ses promesses. Vincenzo Nibali en a profité pour tenter de faire le break dans la descente.

    De notre envoyé spécial sur le Tour de France,

    « Ils sont où les coureurs ? ». Les voitures qui ouvraient la course ont entendu cette question pendant toute la montée du col du Grand Colombier, première difficulté de cette édition 2012, placée à 40 kilomètres de l'arrivée. Réponse : ils sont un peu partout le long de ces 18 kilomètres, serait-on tenté de dire. Dès les premières rampes, les coureurs de tête (un groupe d’une vingtaine) ont senti passer la douleur. Heureusement, la veille, une journée de repos avait été programmée avant cette étape annoncée comme piégeuse. Une bonne chose pour Thomas Voeckler qui a visiblement repris du poil de la bête. A 33 ans, il remporte son troisième succès sur la Grande Boucle. Même s'il est désormais très loin au classement général, il nous rappelle ainsi son Tour 2011 où il avait brillé pendant 10 jours en jaune.

    Un col qui a tenu ses promesses

    Thomas Voeckler s'est emparé du Maillot à pois, le 11 juillet 2012. REUTERS/Stephane Mahe

    Avec un pourcentage moyen d’environ 6,9%, la montée aurait pu être une formalité pour le coureur du Tour. Mais les passages entre 12% et 14%, ont été compliqués à gérer. Du coup, dès le pied, le groupe qui avait pris la poudre d’escampette dans la première heure de course a explosé. Sur une pancarte, on pouvait lire : « je ne suis pas masochiste ». C’est vraiment la question que l’on pouvait se poser depuis le début du Tour, alors que Thomas Voeckler traînait un peu sa peine avec une douleur au genou. Mais les 10 premiers jours de course ont eu raison de sa patience. « J’ai eu mal au genou dans la dernière descente mais j’ai tout fait pour ne pas le montrer dans le final ». « J’étais costaud aujourd’hui et j'avais l’impression d’être l’homme à battre », a rajouté le coureur. Thomas Voeckler qui s'est emparé du maillot de meilleur grimpeur va « voir au jour le jour » comment le garder.

    « Nibali est toujours très dangereux »

    Alors que tout le long de cette montée, une horde de supporters norvégiens avait envahi le bord de la route, c’est un Italien qui a osé défier le leader incontesté, Bradley Wiggins. Dans la descente du Grand Colombier, Vincenzo Nibali s’est lancé dans un contre-la-montre pour reprendre du temps sur le Britannique. Même si l’opération s’est avérée nulle, Wiggins a tout de même confié : « Je m'attendais à ce qu'il attaque, mais il n'y a pas eu de sentiment de panique de notre part. Il est toujours très dangereux et je ne suis pas à l'abri d'une défaillance. Je le respecte toujours. »

    Derrière, le dernier « gruppetto »  du Tour a passé la ligne avec trente minutes de retard. La plupart des sprinteurs dont Mark Cavendish en faisait partie. Tony Gallopin, premier coureur français après le contre-la-montre de Besançon, est désormais relégué à la 45e place.

    L'étape de demain, avec quatre cols dont deux hors catégorie entre Alberville et La Toussuire (148 km), est la plus courte de cette édition. Selon Bradley Wiggins, ce sera l'étape la plus difficile de ce Tour. Il ne faudra donc pas trop traîner pour rentrer dans les délais.

    Le classement de l'étape et du général.

    tour de france 2012 : résultats, analyses et reportages

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.