GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le Mexique ratifie le nouveau traité de libre-échange avec les États-Unis et le Canada (officiel)
    Sports

    JO 2012 : le Japon casse le mythe de l’invincibilité espagnole en football

    media Yuki Otsu, le buteur japonais contre l'Espagne lors des JO 2012. REUTERS/David Moir

    Les footballeurs japonais ont infligé à l'Espagne une défaite 1-0 dans le groupe D du tournoi olympique de football ce jeudi 26 juillet. L’Espagne qui a tout gagné, va avoir du mal dans ce tournoi, si elle continue dans ce style de jeu méconnaissable.

     

    Certes la "Rojita" des moins de 23 ans espagnols n’est pas la fameuse « Roja », Championne du monde, et double championne d'Europe en titre, mais le Japon non plus n’est pas le Brésil. Et pourtant la pépinière footballistique ibérique, championne d’Europe Espoirs qui compte trois joueurs confirmés, champions de l’Euro 2012 (Jordi Alba, Juan Mata et Javi Martinez) a provoqué avec son immaturité dans le jeu, la première grosse surprise de ces jeux Olympiques. Elle a cédé sa première défaite face à une modeste équipe du Japon, dès l’entame du tournoi olympique de football. Pire, l’Espagne a déjoué.

    Le carton rouge n’est pas une excuse

    Il est vrai que l’Espagne a été réduite à dix dès la 42e minute (expulsion d’ Inigo Martinez), ce qui n’a pas arrangé ses affaires. Mais le Japon avait imposé sa loi dans le jeu bien avant et avait réussi à marquer à la 34e minute, lorsque Yuki Otsu s’est retrouvé libre de tout marquage à la suite d’un corner. En seconde période, plus agiles physiquement et techniquement et en supériorité numérique, les Japonais on eu un boulevard dans la défense centrale espagnole et failli marquer au moins quatre fois. Les Espagnols ont littéralement été dépassés, n’arrivant pas parfois à réaliser les gestes les plus simples, comme le contrôle du ballon ou la passe juste.

    «Nous sommes tombés sur un très bon Japon. Avec un joueur de moins, on a été obligé de prendre des risques et ce n'est pas notre style de jeu », a déclaré après le match le sélectionneur espagnol Luis Milla. Il aurait pu ajouter que sans un grand de Gea, le gardien espagnol de Manchester United, l’Espagne aurait été humiliée par le Japon. Un joker est grillé, le prochain match des Espagnols contre le Honduras (qui a fait match nul avec le Maroc), aura l’air d’une finale.
     

    JO 2012 : Tournoi de football masculin

    Résultats et classement - Groupe D


    Jeudi 26 juillet


    Honduras - Maroc 2-2
    Buts :  Abdelaziz Barrada 39, Zakaria Labyad 67e

    Espagne - Japon 0-1
    But : Yuki Otsu 34e
     

    Pos. Equipe Pts J V N D BM BE +/-
    1 Japon 3 1 1 0 0 1 0 1
    2 Honduras 1 1 0 1 0 2 2 0
    3 Maroc 1 1 0 1 0 2 2 0
    4 Espagne 0 1 0 0 1 0 1 0

     

    Consulter tous les résultats du tournoi de football masculin des JO 2012

     

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.