GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Athlètes handisport, de l'ombre à la lumière

    media Sami El Gueddari, nageur né avec une partie de jambe et de doigts de la main droite en moins. Photo : Benjamin Loyseau

    Quelques semaines après la fin des Jeux olympiques, six personnalités du sport ont choisi une image du photographe Benjamin Loyseau qui symbolise la compétition pour la délégation française. Parrainée par la société Malakoff Médéric, cette opération permet d'aller plus loin dans la découverte des JO Paralympiques. Les internautes qui le souhaitent sont appelés à élire leur image préférée.

    PHOTO N° 1 : Marie-Amélie Le Fur vue par Laura FLESSEL

    Dans le vestiaire de Marie‐Amélie Le Fur, sprinteuse, triple médaillée (or, argent et bronze). Photo : Benjamin Loyseau

    Marie-Amelie Le Fur a été amputée sous le genou à l’âge de 16 ans, suite à un accident de scooter provoqué par un chauffard. Elle rayonne de bonheur et de simplicité. Elle s'entraîne assidument chaque jour depuis de nombreuses années. A Londres, elle concourt au saut en longueur, sur 100 et 200 m.
    Sur le 100 m, épreuve reine, elle s'impose au finish en plongeant sur la ligne d'arrivée et laisse exploser sa joie devant un stade comble de 80 000 personnes.
    Avec 3 médailles (or, argent et bronze), Marie-Amélie est sans conteste l'une des reines des Jeux. Son accueil par les journalistes à son retour de Londres en témoigne.

    PHOTO N° 2 : Nantenin Keita vue par le champion du monde Stéphane DIAGANA

    La sprinteuse Nantenin Keita. Photo : Benjamin Loyseau

    Nantenin Keita, sprinteuse, déficiente visuelle, est assistante de gestion en ressources humaines. Elle s'aligne à Londres sur 100 et 200 m. Avec sérieux, assiduité et en respectant une hygiène de vie irréprochable, elle s'est préparée à ses 2e et peut-être derniers Jeux. A l’arrivée du 200 m, elle s'effondre, son rêve de médaille s'envole ; elle est 4e. Elle restera prostrée de longues secondes avant de disparaître dans les coursives du stade. Le lendemain, au 100 m, elle décroche enfin son graal, la médaille de bronze, et folle de joie, elle fait un tour de piste avec le drapeau tricolore.…

    PHOTO N° 3 : Sandrine Aurières-Martinet vue par la judokate Lucie DECOSSE

    Sandrine Aurières-Martinet, judokate. Photo : Benjamin Loyseau

    Sandrine Aurières-Martinet, judokate, déficiente visuelle, est kinésithérapeute à l'hôpital de Mâcon et aussi mère de famille. Déjà médaillée de bronze à Pékin, elle s'entraîne deux fois par jour depuis plusieurs années pour être prête le jour J et décrocher son rêve : la médaille d’or paralympique. A Londres, en demi-finale, pendant le combat, elle se fracture la cheville mais ne lâche rien et continue malgré la douleur. Diminuée, elle perdra le combat et quittera le dojo en larmes, dans les bras de son coach. Son rêve est brisé.

    PHOTO N° 4 : Clavel Kayitare vu par le cycliste Grégory BAUGE

    Clavel Kayitare a perdu toute sa famille dans le génocide rwandais de 1994. Photo : Benjamin Loyseau

    Clavel Kayitare a perdu toute sa famille dans le génocide rwandais de 1994. Recueilli par une famille française, il est aujourd'hui professeur de sport et sprinteur pour l'équipe de France. Il explique à ses élèves qu'il va aux Jeux Paralympiques de Londres cet été. Les enfants interloqués lui répondent : « mais tu n'est pas handicapé! » Alors il leur explique qu'il y a eu la guerre dans son pays, et qu'un éclat de grenade lui a paralysé la jambe droite.

     

    PHOTO N° 5 : Michaël Jérémiasz vu par le rugbyman Maxime MERMOZ

    Michaël Jérémiasz, paraplégique, est un fantasque et talentueux joueur de tennis. Photo : Benjamin Loyseau

    Michaël Jérémiasz, paraplégique, est un fantasque et talentueux joueur de tennis. Il est aussi un homme de clan. Il est toujours accompagné de ses frères qui lui ressemblent tant et le soutiennent partout, par amour sûrement et aussi, peut-être, pour soutenir celui de la fratrie qui a eu les jambes brisées. Michaël a une joie de vivre communicative et une rage de vaincre qui, à Londres, lui fera décrocher le bronze en double messieurs.

     

    PHOTO N° 6 : Sami El Gueddari vu par le nageur Yannick AGNEL

    Sami El Gueddari, nageur né avec une partie de jambe et de doigts de la main droite en moins. Benjamin Loyseau

    Sami El Gueddari, nageur né avec une partie de jambe et de doigts de la main droite en moins. Il est professeur de sport. Beau, sympathique et athlétique, il reste toujours positif. Il est pourtant classifié dans une catégorie où la concurrence est rude et où ses doigts atrophiés ne sont pas comptabilisés comme un handicap face à ses concurrents aux mains complètes. Pour ses deuxièmes Jeux Paralympiques, il participera au 50 m et 100 m nage libre et parviendra à se qualifier pour la finale.

    L’opération « Athlètes handisport, de l’ombre à la lumière » illustre la volonté de célébrer les performances des athlètes handisport aux Jeux Paralympiques de Londres 2012. En mai dernier, Malakoff Médéric avait initié le Club des Supporters Handisport, en partenariat avec la Fédération Française Handisport (FFH), afin que les athlètes handisport, trop peu connus et médiatisés, soient eux aussi mis en lumière. Pour participer au vote, rendez-vous sur la page Facebook du « Club des Supporters Handisport ».

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.