Ligue des champions : Barcelone chute à Milan - Sports - RFI

 

  1. 01:10 TU Priorité santé
  2. 01:30 TU Journal
  3. 01:33 TU Priorité santé
  4. 02:00 TU Journal
  5. 02:10 TU 7 milliards de voisins
  6. 02:30 TU Journal
  7. 02:33 TU 7 milliards de voisins
  8. 03:00 TU Journal
  9. 03:10 TU Sessions d'information
  10. 03:30 TU Sessions d'information
  11. 04:00 TU Journal
  12. 04:15 TU Sessions d'information
  13. 04:30 TU Journal
  14. 04:34 TU Sessions d'information
  15. 04:40 TU Accents d'Europe
  16. 05:00 TU Journal
  17. 05:15 TU Sessions d'information
  18. 05:30 TU Journal
  19. 05:34 TU Sessions d'information
  20. 05:37 TU Grand reportage
  21. 05:57 TU Sessions d'information
  22. 06:00 TU Journal
  23. 06:15 TU Sessions d'information
  24. 06:30 TU Journal
  25. 06:40 TU Sessions d'information
  1. 01:10 TU Priorité santé
  2. 01:30 TU Journal
  3. 01:33 TU Priorité santé
  4. 02:00 TU Journal
  5. 02:10 TU 7 milliards de voisins
  6. 02:30 TU Journal
  7. 02:33 TU 7 milliards de voisins
  8. 03:00 TU Journal
  9. 03:10 TU Sessions d'information
  10. 03:30 TU Sessions d'information
  11. 04:00 TU Journal
  12. 04:15 TU Sessions d'information
  13. 04:30 TU Sessions d'information
  14. 05:00 TU Journal
  15. 05:15 TU Sessions d'information
  16. 05:30 TU Sessions d'information
  17. 06:00 TU Journal
  18. 06:15 TU Sessions d'information
  19. 06:30 TU Journal
  20. 06:43 TU Sessions d'information
  21. 07:00 TU Journal
  22. 07:15 TU Sessions d'information
  23. 07:30 TU Sessions d'information
  24. 08:00 TU Journal
  25. 08:10 TU Appels sur l'actualité
fermer

Sports

Football Ligue des champions UEFA Sports

Ligue des champions : Barcelone chute à Milan

media

Le Milan AC s’est imposé à domicile 2 à 0 face au FC Barcelone mercredi 20 février en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Les Milanais prennent une sérieuse option pour la qualification en quarts. Le Barça de Leo Messi s’est quant à lui montré inquiétant tant défensivement qu'offensivement.

Le choc des Titans du 8e de finale aller de la Ligue des champions entre Milan et Barcelone, qui se partagent onze titres dans cette compétition, a tourné en faveur des Rossoneri. Si le score de 2-0 est une grosse surprise face à l’ultra-favori de la Ligue des champions, la victoire milanaise est loin d’être imméritée.

Un jeu sans espaces

Le match a démarré sur un faux rythme qui s’est maintenu quasiment tout au long des 45 premières minutes. Il y a de l’intensité dans le jeu, mais pas beaucoup de vitesse. Milan cède le ballon à l’adversaire mais sans concéder pratiquement aucune occasion. Bien au contraire, ce sont les Rossoneri qui ont failli ouvrir le score successivement à la 15e et 16e minute. L’auteur des deux occasions franches est Stephan El Shaarawy. Milan cherche alors plus à ne pas prendre de but plutôt qu’à marquer, un objectif rempli à l’issue d’une première mi-temps au score vierge.

Un Milan conquérant en deuxième période

Le Ghanéen Kevin-Prince Boateng a ouvert le score pour Milan contre le FC Barcelone. REUTERS/Tony Gentile

Le plan des Rossoneri va encore mieux fonctionner après la pause. Bien regroupés derrière, les Milanais vont jouer à fond les rares coups offensifs qui vont se présenter devant eux. C'est ce qui s’est produit à la 57e minute lorsque El Shaarawy obtient un coup franc à proximité de la surface du Barça. Une situation confuse se produit dans la défense catalane et elle profite au Ghanéen Kevin-Prince Boateng qui décoche une frappe du gauche croisée au ras du poteau de Valdès vaincu. Milan prend l’avantage dans un stade en liesse.

Curieusement, même après avoir subi un but, Barcelone fait montre de la même impuissance qui l’a caractérisé en première période. C’est un jeu de passes stériles qui va déboucher sur une première occasion seulement à la 76e minute lors d’une frappe lointaine d’Inesta qui ne passe pas loin du poteau gauche d'Abbiati.

Entretemps, Milan a procédé à un changement qui va vite se révéler payant. L’international espoir des Bleus M'Baye Niang fait son entrée dans le jeu pour le dernier quart d’heure de la partie et pour la première fois dans un match de Ligue des champions. Vif, il harcèle la défense barcelonaise. A peine cinq minutes sur le terrain, il pénètre dans la surface pour servir El Shaarawy qui de son côté délivre une passe décisive à Sulley Muntari. Celui-ci va marquer d’une frappe en demi-volée du gauche le deuxième but ghanéen de la soirée (82e). San Siro exulte. Un joueur en revanche est resté totalement silencieux durant tout le match, le quadruple Ballon d’Or, Lionnel Messi.

Lionnel Messi a été transparent face à l'AC Milan. REUTERS/Tony Gentile

L’entraîneur des Rossoneri, résume parfaitement bien la leçon que ses joueurs ont administrée au Barça : «On peut passer ce tour. Les joueurs ont été très bons en phase défensive, ils n'ont quasiment rien concédé, on a marqué Messi sans trop d'exagération. Ils ne sont jamais entrés dans la surface, ils n'ont pas fait un tir cadré, on a réussi à les arrêter. Personne s'y attendait, mais moi j'y croyais beaucoup », a déclaré Massimiliano Allegri. C’est tout à fait cela, Barcelone est tombé de haut ce soir à San Siro, mais ce n'était que la moitié du match...

 

Ligue des champions : 8e de finale aller, mercredi 20 février

AC Milan (ITA) - FC Barcelone (ESP) 2-0
Buts : Boateng 57e, Muntari 81e

Galatasaray (TUR) - Schalke 04 (ALL) 1-1
But :Yilmaz 12e
But :Jones 45e


 

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.