GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 19 Juin
Jeudi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Sports

    Cheick Diabaté, l'homme imprévisible

    media L'international malien des Girondins de Bordeaux Cheick Diabaté célèbre son but inscrit contre le Dinam Kiev en 16e de finale retour de Ligue Europa, jeudi 21 février. NICOLAS TUCAT / AFP

    Son but inscrit jeudi contre les Ukrainiens du Dinamo Kiev en 16e de finale retour de Ligue Europa a permis à Cheick Diabaté de faire taire les critiques qui s'étaient abattues sur lui ces derniers jours suite à son retour tardif du Mali avec qui il vient de disputer la Coupe d'Afrique des Nations (CAN). Plus motivé que jamais, l'attaquant des Girondins de Bordeaux compte (enfin) s'imposer au sein d'une équipe en panne de buteur. 

    Cheick Diabaté n’est jamais aussi fort que lorsqu’il est dos au mur. En inscrivant l’unique but de la rencontre opposant les Girondins de Bordeaux au Dinamo Kiev jeudi lors du match retour des 16e de finale de Ligue Europa, l’attaquant malien a répondu de la meilleure des façons à ceux qui s’étaient étonnés de le voir rentrer d’Afrique du Sud - où s’est déroulée la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) - avec plusieurs jours de retard.

    La semaine dernière, alors que le joueur n’avait toujours pas fait son retour au Haillan, le centre d’entraînement des Girondins, le président du club Jean-Louis Triaud y était même allé de sa petite remontrance dans le quotidien Sud Ouest : « Il semble qu’il soit un peu en retard…On règlera cela à son retour. Ça va être chaud… »

    Interrogé par RFI, le natif de Bamako a tenu à mettre les choses au clair ce vendredi.   « Je n’ai manqué de respect à personne au club, il y a eu une vraie incompréhension », déplore le buteur. Et de préciser : « Je suis rentré à Bamako avec le reste de l’équipe. J’y suis resté quelques jours pour être auprès de ma famille. Durant la CAN, j’étais très préoccupé par la guerre qui sévit dans le nord du pays. J’avais peur que Bamako soit à son tour touchée par les combats et que mes proches soient en danger. Les voir en bonne santé m’a rassuré, j’ai pu repartir le cœur léger. »

    De plus, Check Diabaté a été confronté à un impondérable : l’annulation de son vol pour la France. « Je n’allais quand même pas rentrer à pied, en rigole aujourd’hui le grand malien (1,94m). L’essentiel est que le coach m’ait compris. Je suis rentré plus motivé que jamais, boosté par la 3e place du Mali à la CAN. Avec Bordeaux, je ne me fixe aucune limite. »

    Toujours là où on ne l’attend pas

    Une chose est sûre, son but salvateur inscrit jeudi soir, permet de mettre fin à la polémique. Et, peut-être, de lancer pour de bon une saison qui a démarré timidement. Blessé, en méforme ou barré par la concurrence, le joueur n’a été titularisé qu’à trois reprises en championnat (onze apparitions et deux buts au total). Mais le départ de Yoan Gouffran en janvier pour le club anglais de Newcastle a libéré une place sur le front de l'attaque dont pourrait (enfin) profiter Diabaté.

    De toute façon, l'international malien est toujours là où on ne l’attend pas. C’est lui qui, en décembre dernier, lors du match pour la première place du groupe D en Ligue Europa contre Newcastle, inscrit un doublé. Et c’est encore lui qui qualifie Bordeaux pour cette même coupe d’Europe lors de la dernière journée de championnat face à l'AS Saint-Etienne, la saison dernière. Dans un très grand soir, le Malien marque deux buts et délivre une passe décisive. Les Girondins l’emportent 3 à 2 et se propulsent à la 5e place, synonyme de barrages de la Ligue Europa. Une réussite dont auront bien besoin les Bordelais en 8e de finale contre le Benfica Lisbonne. 

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.