GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    JO 2020 : Madrid éternelle candidate

    media Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy souhaite la bienvenue à la commission d'évaluation du CIO. REUTERS/Javier Barbancho

    La commission d'évaluation du CIO a entamé ce lundi 18 mars une visite d’audit de quatre jours à Madrid, ville candidate à l'organisation des Jeux d'été de 2020. La capitale espagnole est une des trois villes encore en lice avec Tokyo et Istanbul. Bien que affaiblie par la crise économique qui frappe l'Espagne, Madrid, qui se targe de posséder 80% des équipements nécessaires à l’organisation des Jeux, croit fermement en ses chances.

    Après avoir manqué de peu les Jeux de 2012 et 2016, finalement attribués à Londres et Rio, Madrid persiste et signe. La capitale espagnole fait campagne pour la troisième fois de suite avec l'espoir de voir sa constance finalement récompensée. Hélas, la crise économique qui frappe durement l'Espagne est cette fois de la partie et pourrait peser à l'heure de l'élection de la ville hôte des Jeux de 2020. Le vote est prévu le 7 septembre prochain à Buenos Aires. Mais la visite de la commission d'évaluation, cette semaine, est considérée comme cruciale par les autorités madrilènes qui devront prouver pendant trois jours le sérieux de leur candidature. La commission du CIO, menée par le Britannique sir Craig Reedie, a déjà visité Tokyo début mars et devra se rendre à Istanbul la semaine prochaine.

    Après trois échecs, Madrid espère que sa candidature sera retenue pour les JO de 2020. CIO

    Les atouts de la capitale espagnole

    Madrid ne manque pas d'atouts: le sport espagnol triomphe dans de nombreuses disciplines, dont le football, bien sûr, mais aussi le basket, le handball, le cyclisme, le tennis, les sports mécaniques. Jugée laxiste en matière de lutte antidopage, l'Espagne a récemment adapté sa législation pour devenir politiquement correcte en la matière. Mais ce qui rend particulièrement fière la maire de Madrid, Ana Botella, ce sont les infrastructures sportives déjà construites dans sa ville. Selon ses estimations, 80% des équipements nécessaires à l’organisation des JO sont déjà en place. A l'en croire, 28 des 35 installations sportives du projet étant déjà pratiquement achevées, elles allégeront d'autant le budget « construction » prévu par Madrid pour les JO 2020. Un avantage qui peut être significatif par rapport aux deux autres villes concurrentes, Tokyo et Istanbul.

    De son côté, le Premier ministre espagnol met l’accent sur l'attractivité de son pays, quatrième destination touristique mondiale après la France, les Etats-Unis et la Chine. «L'Espagne est un pays qui a l'habitude d'accueillir des visiteurs», rappelle Mariano Rajoy, évoquant les 58 millions de touristes qui ont visité son pays en 2012. Quant à Madrid, elle abrite sept millions d’habitants dans ce qui est devenu une ville dynamique et cosmopolite où cohabitent 180 nationalités et où règne l’amour du sport.

    Une opinion publique partagée

    Reste que la crise qui frappe durement l'économie espagnole risque d'être un écueil difficile à surmonter. L'Italie, qui connaît une situation comparable, a ainsi choisi de retirer la candidature de Rome. Mais les Espagnols s'accrochent, affirmant que les Jeux peuvent justement accélérer la sortie de la crise. C'est sans doute un peu exagéré, même si le budget prévisionnel, de l'ordre de 4 milliards d'euros (dont 1,7 milliards pour les travaux), représente moins de la moitié que celui des Jeux de Londres.

    Et pour convaincre les plus réticents, les promotteurs de la candidature espagnole assurent que ces dépenses seront totalement couvertes par les recettes tout en créant 320.000 postes de travail. Des chiffres impossibles à prouver et qui sont même contestés par ceux qui considèrent choquant d'envisager un tel niveau des dépenses dans un pays qui ne cesse de réduire ses dépenses essentielles, y compris dans l'éducation ou la santé.

    Le centre de Madrid lors d'une manifestation populaire le 14 novembre 2012. REUTERS/Sergio Perez

    Ce manque d’empressement voire d’intérêt de l’opinion publique espagnole pour organiser des JO sur fonds de crise économique, contraste avec la ferveur populaire bien plus perceptible au Japon et en Turquie. C’est la grande faille du dossier de candidature de Madrid, sans parler des ravages en termes d’image causée par les affaires de dopage (le procès de l'Operacion Puerto se déroule ces jours-ci) qui ternissent indirectement la candidature de la capitale espagnole. Autant dire que les autorités madrilènes devront se montrer très convaincantes pour séduire la commission d'évaluation des Jeux d'été de 2020.

    VOIR LE SITE OFFICIEL DE MADRID 2020
     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.