GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Sports

    Roland-Garros: Jo-Wilfried Tsonga veut écrire sa propre histoire

    media Jo-Wilfried Tsonga s'est qualifié pour les demi-finales de Roland-Garros après avoir battu Roger Federer, ce mardi 4 juin 2013. RFI/Pierre René-Worms

    Jo-Wilfried Tsonga a totalement maîtrisé son sujet face à Roger Federer en quart de finale de Roland-Garros, ce mardi 4 juin (7-5, 6-3, 6-3). Le Français accède pour la première fois au dernier carré. Tsonga, qui n'a toujours pas perdu le moindre set depuis le début du tournoi, affrontera l'Espagnol David Ferrer vendredi prochain et tentera de se hisser en finale, comme Yannick Noah il y a trente ans.

    De notre envoyé spécial à Roland-Garros,

    On se souviendra longtemps du soleil qui illuminait le court Central et de ce quart de finale entre Jo-Wilfried Tsonga et Roger Federer. Dans une enceinte toute acquise à sa cause, le Français s’est hissé en demi-finale après avoir été impressionnant et surpuissant.

    Le Manceau est le premier Français à battre Roger Federer à Roland-Garros. Il se hisse, pour la cinquième fois de sa carrière, en demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem. La toute première sur la terre battue parisienne. Depuis 2008 et Gaël Monfils, aucun Français n’était arrivé à ce stade de la compétition.

    Un parcours sans faute pour le moment

    Depuis le début de quinzaine, Jo-Wilfried Tsonga réalise un parcours sans faute. En huitième de finale, il a écrasé le Serbe Viktor Troicki (6-3, 6-3, 6-3) et n’a concédé aucun set depuis son entrée dans le tournoi. Mais, il faut tout de même le souligner, Tsonga n’a rencontré aucun cador avant cette confrontation avec le Suisse. Battu par Novak Djokovic à ce stade de la compétition l’an dernier, après avoir eu quatre balles de match, Tsonga a visiblement retenu la leçon : « Je ne peux pas faire la fête car le tournoi continu, mais c’est génial. »

    Il reste deux rencontres à Jo-Wilfried Tsonga avant un éventuel sacre. « J’ai plus d’expérience et je me dis que, cette fois, je peux aller au bout en gérant tout ce qui peut entourer ce prochain match. À commencer par la pression », raconte-t-il. Mais il ajoute : « Il ne faut pas se sentir trop serein, car un match de tennis tourne rapidement. Les années passent vite mais j’ai plus d’expérience au jour le jour. »

    Trente ans après Yannick Noah, le numéro un français est toujours en course pour faire une nouvelle fois briller le drapeau tricolore à domicile. Une éternité pour certain.

    « Federer m’a félicité à la fin du match »

    Roger Federer n'a fait illusion qu'en début de partie, en réussissant le premier break, dans le cinquième jeu. Mais le Bâlois allait subir les coups de Tsonga très rapidement. Il lâche son break d'avance, avant d'en concéder un deuxième dans ce premier set (6-5), en faveur de Tsonga. Ensuite, le match bascule définitivement en faveur du numéro 1 français.

    « Il m’a félicité à la fin du match et moi, je l’ai remercié de m’avoir laissé gagner cette fois », dit en souriant Jo-Wilfried Tsonga. Il avoue que cette victoire restera un grand moment de sa carrière et une de ses plus belles, même si le tournoi n’est pas fini.

    À la question de savoir quel rapport il a avec le dernier vainqueur français de Roland-Garros, Yannick Noah, Wilfried Tsonga répond avec pas mal d’humour. « Quand il chante, je danse ». Plus sérieusement, il précise qu’il n’a « pas de rapport particulier avec lui ». « Je suis attentif à ce qu’il dit, ajoute-t-il, car il y a souvent beaucoup de bon sens. Mais j'ai envie d’écrire ma propre histoire ».

    David Ferrer, qui va affronter Jo-Wilfried Tsonga, sait donc à quoi s’en tenir. « Gagner en trois sets contre Federer, ce n’est pas facile », a dit l’Espagnol en conférence de presse. Porté par le public de Roland-Garros, Tsonga va « gérer » ce moment qui sera sans doute exceptionnel pour une possible victoire en finale dimanche. Le printemps est visiblement revenu sur Roland-Garros, et celui du tennis français en particulier.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.