Barrages: Portugal, Grèce, Croatie ou Ukraine face à la France - Sports - RFI

 

  1. 17:00 TU Journal
  2. 17:10 TU Sessions d'information
  3. 17:30 TU Journal
  4. 17:33 TU Sessions d'information
  5. 17:40 TU Accents d'Europe
  6. 18:30 TU Sessions d'information
  7. 19:00 TU Journal
  8. 19:10 TU Grand reportage
  9. 19:30 TU Journal
  10. 19:40 TU Sessions d'information
  11. 20:00 TU Journal
  12. 20:10 TU La bande passante
  13. 20:30 TU Journal
  14. 20:33 TU La bande passante
  15. 21:00 TU Journal
  16. 21:10 TU Couleurs tropicales
  17. 21:30 TU Journal
  18. 21:33 TU Couleurs tropicales
  19. 22:00 TU Sessions d'information
  20. 22:30 TU Sessions d'information
  21. 23:00 TU Journal
  22. 23:10 TU Accents d'Europe
  23. 23:30 TU Journal
  24. 23:33 TU Danse des mots
  25. 17:00 TU Journal
  1. 17:00 TU Journal
  2. 17:10 TU Sessions d'information
  3. 17:30 TU Journal
  4. 17:33 TU Sessions d'information
  5. 17:40 TU Accents d'Europe
  6. 18:30 TU Sessions d'information
  7. 19:00 TU Journal
  8. 19:10 TU Grand reportage
  9. 19:30 TU Journal
  10. 19:40 TU Sessions d'information
  11. 20:00 TU Journal
  12. 20:10 TU La bande passante
  13. 20:30 TU Journal
  14. 20:33 TU La bande passante
  15. 21:00 TU Journal
  16. 21:10 TU Radio foot internationale
  17. 21:30 TU Journal
  18. 21:33 TU Radio foot internationale
  19. 22:00 TU Sessions d'information
  20. 22:30 TU Sessions d'information
  21. 23:00 TU Journal
  22. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  23. 23:30 TU Journal
fermer

Sports

Coupe du monde 2014 Croatie Football France Grèce Portugal Sports Ukraine

Barrages: Portugal, Grèce, Croatie ou Ukraine face à la France

media

La Fédération internationale de football (FIFA) a dévoilé le classement FIFA du mois d’octobre 2013. Il servira à désigner les têtes de série lors du tirage au sort des barrages européens pour la Coupe du monde 2014, prévu le 21 octobre. La France, 21e, pointe derrière le Portugal (14e), la Grèce (15e), la Croatie (18e) et l’Ukraine (20e), ses adversaires potentiels pour les matches décisifs du mois de novembre.

On connaît désormais de manière certaine les quatre adversaires potentiels de l’équipe de France de football pour les barrages d’accès à la Coupe du monde 2014, prévus les 15 (aller) et 19 novembre 2013 (retour). Il s’agit du Portugal, de la Grèce, de la Croatie et de l’Ukraine.

Ces quatre sélections sont mieux placées que la France, au classement FIFA du mois d’octobre 2013. Les Français sont 21es, derrière le Portugal (14e), la Grèce (15e), la Croatie (18e) et l’Ukraine (20e). L’Espagne reste en tête de ce classement mondial.

La France, elle, est donc la cinquième équipe européenne la mieux classée parmi les huit qui participeront aux barrages. Les Bleus ne figureront donc pas parmi les quatre têtes de série, lors du tirage au sort des barrages qui aura lieu le 21 octobre 2013 à Zurich (Suisse). La Suède (25e), la Roumanie (29e) et l’Islande (46e) seront également dans le deuxième chapeau.

Un recours inutile de la Fédération française

La Fédération internationale de football a décidé de se servir du classement FIFA du mois d’octobre pour placer les qualifiés dans le chapeau 1 et dans le chapeau 2.

La Fédération française (FFF) a tenté un recours informel auprès de la FIFA. Pour la FFF, il y a en effet un problème d’équité vis-à-vis des Bleus. L’équipe de France, qui faisait partie de la seule poule à cinq équipes des éliminatoires en Europe, a disputé moins de matches de qualifications que les autres barragistes. Et elle a donc engrangé moins de points que les autres au classement FIFA. Cette requête de la FFF auprès de la FIFA ne devrait toutefois pas aboutir.

Le 21 octobre, le sélectionneur Didier Deschamps et ses joueurs croiseront les doigts pour ne pas affronter le Portugal de Cristiano Ronaldo ou, dans une moindre mesure, la Grèce et la Croatie. L’Ukraine est peut-être l’adversaire le moins redoutable parmi les quatre têtes de série.

VOIR LE CLASSEMENT FIFA

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.