GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 24 Novembre
Samedi 25 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    En football, Amsterdam est le centre (de formation) du monde

    media Nick Viergever (à gauche) de l'Ajax Amsterdam devant Orlando Sa du Legia Varsovie. REUTERS/Toussaint Kluiters/United Photos

    Selon une étude de l’Observatoire du football parue lundi 23 février, l’Ajax Amsterdam occupe la tête des clubs formateurs en Europe. Soixante-dix-sept de ses anciens stagiaires sont ainsi sous contrat dans un club européen. Les clubs français figurent eux aussi en bonne place dans ce classement.

    Ne cherchez pas son nom dans la liste des équipes engagées en huitièmes de finale de la Ligue des champions cette saison. Pourtant les joueurs que ce club a formés seront là, un peu partout, disséminés dans les plus grands clubs. Là et ailleurs, dans toute l’Europe. Son nom ? L’Ajax Amsterdam. Un nom qui a quasiment disparu des radars, réduit cette année à batailler contre le Legia Varsovie pour gagner le droit de continuer sa route en Ligue Europa

    Souvenez-vous, c’était il y a vingt ans. L’Ajax remportait en 1995 sa quatrième couronne européenne. La génération des De Boer, Seedorf et Overmars prenait le relais des mythiques Cruyff, Neeskens et autres Rep, triples vainqueurs de la Coupe des clubs champions (1971, 1972 et 1973). La présence du club néerlandais au plus haut niveau aurait pu perdurer. En 1996, l’Ajax est encore finaliste de la Ligue des champions. Mais au même moment, l’arrêt Bosman vient détraquer la logique vertueuse qui permet à un club bien structuré, s’appuyant sur la formation, d’occuper régulièrement le devant de la scène.

    Avec la possibilité d’acheter autant de joueurs étrangers qu’ils le désirent, les clubs les plus riches d’Europe prennent l’habitude de faire leurs courses du côté d'Amsterdam. En finale de la Coupe du monde 2010 face à l'Espagne, six joueurs de l'équipe des Pays-Bas sont issus du centre de formation de l'Ajax : le gardien Stekelenburg, les défenseurs Van Der Wiel et Heitinga, les milieux De Jong et Sneijder, et l’attaquant Van Der Vaart. Parmi eux, seuls Stekelenburg et Van Der Wiel portaient encore le célèbre maillot rouge et blanc. Ils l’ont délaissé depuis.

    L’Ajax devant Barcelone et le Real

    Alors quand l’Observatoire du football du Centre international d’étude du sport de Neuchâtel révèle le 23 février 2015 que l’Ajax Amsterdam occupe la tête du classement européen des clubs formateurs, c’est un juste retour des choses pour tous ceux qui, aux Pays-Bas, continuent de former des joueurs avec la quasi-certitude qu'ils quitteront le nid aux premiers jours du printemps. D’après le recensement de l’observatoire, 77 joueurs ayant évolué pendant au moins trois saisons entre l’âge de 15 et 21 ans avec le club néerlandais sont actuellement sous contrat avec un club professionnel de première division en Europe. Derrière l’Ajax, on retrouve le club serbe du Partizan Belgrade (74 joueurs) et le FC Barcelone (57). Le Real Madrid, champion d’Europe en titre, occupe la septième place avec 47 joueurs formés.

    Et les clubs français, souvent mis en avant pour la qualité de leur formation ? Ils sont bien présents dans le palmarès. L’Olympique lyonnais est le club français le mieux classé : quinzième avec 40 joueurs formés, dont 33 évoluent dans des équipes des cinq plus grands championnats européens. Au total, quinze clubs français, dont deux évoluant en Ligue 2 (Auxerre et Le Havre), figurent parmi les cent meilleurs clubs formateurs européens. Les deux autres pays les plus représentés, l’Espagne et les Pays-Bas, n’ont que huit clubs dans les cent premières places. A l’opposé, aucun club norvégien, chypriote, turc ou roumain n’apparaît dans le classement.

    A noter qu’en dehors de l’Europe, le club ayant formé le plus de joueurs évoluant en Europe est le club argentin de Boca Juniors (23 joueurs formés). De son côté, le club ivoirien de l’Asec Abidjan se classe troisième de cette catégorie, avec 19 joueurs formés.
     

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.