GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Championnats du monde de cross-country: le triomphe du Kenya

    media Le Kenyan Geoffrey Kipsang Kamworor (au centre) a remporté les Championnats du monde de cross-country devant son compatriote Bedan Karoki et l'Ethiopien Muktar Edris. CHINA OUT AFP PHOTO

    Sans surprise, l'Afrique de l'Est a régné samedi 28 mars sur les Championnats du monde de cross-country à Guiyang en Chine. En signant un doublé chez les hommes et les femmes avec les succès de Geoffrey Kipsang Kamworor et d'Agnes Jebet Tirop, le Kenya a triomphé devant les athlètes éthiopiens, nombreux sur les podiums.

    Ce n'est pas une surprise. « Il n'y a aucune chance pour que les athlètes français gagnent une médaille durant ces Mondiaux », nous avait indiqué Jean-François Pontier, le manager de l'équipe de France de cross-country avant ces Mondiaux qui se tenaient samedi 28 mars à Guiyang en Chine. Même si certains ténors africains de la discipline ont fait l'impasse sur ces Championnats du monde en prévision des prochains Marathons de Paris (12 avril) ou Boston (20 avril), le technicien français, qui ne se faisait aucune illusion, avait déjà en tête les futurs vainqueurs : « Le Kenya et l'Ethiopie ont suffisamment d'athlètes performants pour gagner encore cette année. [...] Même le 5e ou le 6e meilleur Kényan reste plus fort que le meilleur Européen pour l'instant ». Il ne s'est pas trompé.

    Une nouvelle fois, ce fut un triomphe pour les athlètes de l'Afrique de l'Est. A commencer par le Kenya, auteur d'un remarquable doublé. Chez les hommes, Geoffrey Kipsang Kamworor, 22 ans et champion du monde du semi-marathon en 2014 à Copenhague, a couvert les 12 km en 34 minutes 52 secondes, légèrement détaché devant son compatriote Bedan Karoki, 24 ans, le champion national, 5e du 10 000 m aux JO de Londres, et les deux Ethiopiens Muktar Edris et Hagos Gebrhiwet.

    Du côté des femmes, l'hégémonie du Kenya continue. A seulement 19 ans, Agnes Jebet Tirop a apporté une cinquième couronne consécutive à son pays en devançant trois Ethiopienne. Le Kenya et l'Ethiopie ont par ailleurs trusté les dix premières places de cette course. Tirop est la plus jeune championne du monde depuis la Sud-Africaine Zola Budd, qui avait remporté l'épreuve en 1985 à 18 ans.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.