GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Basket: tout premier match NBA en Afrique le 1er août 2015

    media L'ailier du Heat de Miami Luol Deng, né au Soudan du Sud. Robert Mayer-USA TODAY Sports

    La prestigieuse ligue nord-américaine, qui a vu passer les plus grandes stars du basket-ball comme Michael Jordan, Magic Johnson ou Kareem-Abdul Jabbar, a annoncé la tenue d’un match de gala le 1er août à Johannesburg, en Afrique du Sud. Ce sera la toute première rencontre NBA sur le sol africain.

    L’Afrique va enfin avoir le droit à un match de basket-ball NBA. Ce sera le 1er août 2015 à Johannesburg. La ligue nord-américaine, qui a vu défiler les plus grandes vedettes comme Michael Jordan, Magic Johnson, Larry Bird ou Shaquille O'Neal, l’a annoncé ce 22 avril 2015 lors d’une conférence de presse en Afrique du Sud.

    Il s’agira d’un match de gala inédit puisqu'il opposera une équipe estampillée « Africa » à un « Team World » conduit par le meneur de jeu américain des Clippers de Los Angeles, Chris Paul. La sélection africaine, composée de joueurs NBA originaires du continent ou ayant des racines africaines, sera menée par l’ailier du Heat de Miami Luol Deng, né à Wau dans l’actuel Soudan du Sud. « Je suis très fier à l'idée de prendre part au premier match NBA en Afrique », a commenté le joueur naturalisé britannique.

    La rencontre aura un but caritatif, en faveur de plusieurs associations comme SOS Villages d’Enfants et la Fondation Nelson-Mandela.

    Mais l’opération a surtout une forte dimension promotionnelle. « La NBA a travaillé dur pour développer le basket-ball en Afrique et je suis très excité par ce nouveau pas en avant qu’est notre premier match sur le continent », a réagi le patron de la ligue, Adam Silver.

    La NBA a créé un département Afrique et ouvert des bureaux en 2010 à Johannesburg. Elle a également noué des partenariats, notamment avec la FIBA-Afrique, l’organisme qui gère le basket-ball en Afrique. La ligue organise par ailleurs depuis 2003 un camp de détection et de promotion appelé Basketball without borders. L’événement annuel a permis de découvrir plusieurs joueurs africains, comme le Camerounais Luc Mbah a Moute. Ce dernier a d'ailleurs indiqué à RFI qu'il participerait au match du 1er août.


    Amadou Gallo Fall, vice-président de la NBA et Managing Director de NBA Africa.

    RFI : Amadou Gallo Fall, quand et comment est née l’idée de ce match en Afrique du Sud ?

    Amadou Gallo Fall : La NBA, en tant que ligue mondiale et globale, a l’habitude d’amener des expériences authentiques à ses supporters, partout dans le monde. […] Lorsqu’on a ouvert un bureau, ici à Johannesburg en 2010, nous savions déjà qu’un jour nous en serions là.

    Nous nous sommes concentrés sur plusieurs projets ces cinq dernières années. Il y a eu beaucoup de travail fait à la base, de relations nouées avec des fédérations, des ministères des sports. Notre but ultime, c'était d’amener nos joueurs phares en Afrique. Et c’est ce que nous allons faire en août.

    C’est un travail qui a pris cinq ans. […] Tout ce que nous avons fait nous a amené à ce match historique qui aura lieu le 1er août à Johannesburg. […]

    Le basket-ball a atteint une taille critique, ici. C’est ce qui fait que l’organisation d’un match est beaucoup plus réaliste. C’est vrai que cinq ans ça peut paraître long. Mais, pour moi, c’est comme si c’était hier. […] Je pense que maintenant, le timing est parfait.

    Le match opposera une sélection africaine à une sélection mondiale. Pourquoi cette formule plutôt qu’un match classique de pré-saison entre deux équipes NBA, comme votre ligue a l’habitude d’en organiser en Europe ou en Asie ?

    Peut-être qu’on y viendra un jour. Mais, ici, nous avons voulu être authentiques. Et puis l’innovation est une des préoccupations de la NBA. Ça va être une première. L’intérêt, c’est aussi que nous avons plusieurs joueurs du continent qui évoluent en NBA. Ils sont des exemples, des All Star (1). Les ramener sur le continent, pour un match qui va les opposer à une sélection du reste du monde, ça met en avant les valeurs de diversité prônées par la NBA. Nous voulons vraiment montrer que l’Afrique a une valeur prépondérante dans ce que nous faisons. C’est aussi une manière de montrer du respect pour nos ambassadeurs, y compris ceux du passé comme le défunt Manute Bol (2), le Congolais Dikembe Mutombo […] ou Hakeem Olajuwon qui fait également partie du Hall of Fame (3).

    L’Afrique était peut-être le seul endroit au monde où un match d’un tel format pouvait avoir lieu. Peut-être que cette formule pourrait être utilisée en Europe un jour ? […] En tout cas, je suis fier que cette première ait lieu en Afrique.

    (1) Des joueurs qui ont pris part au All Star Game, un match de gala annuel qui réunit les meilleurs joueurs de la NBA.
    (2) Basketteur soudanais de 2 mètres 31 mort à 47 ans en 2010.
    (3) Le « panthéon » du basketball.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.