GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Sports

    Interpol suspend sa collaboration avec la Fifa après le scandale

    media Le siège d'Interpol à Lyon, dans le sud-est de la France. AFP/Fred Dufour

    Interpol suspend sa collaboration avec la Fifa concernant le programme sur « l’intégrité dans le sport ». L’organisme de coopération policière internationale, basé à Lyon en France, avait déjà reçu 20 millions d’euros de la part de la Fifa dans le cadre de cet accord. Une décision qui fait suite aux affaires de corruption au sein de l'organisation, une semaine après la démission de son président Sepp Blatter.

    C’est le secrétaire général d’Interpol, Jürgen Stock qui a annoncé vendredi 12 juin la suspension de cet accord établi en 2011 avec la Fifa. « Tous les partenaires extérieurs doivent partager les valeurs de notre organisation », a-t-il expliqué pour justifier cette décision en référence aux affaires de corruption qui touchent l’organe directeur du football.

    La contribution financière de la Fifa de 20 millions d'euros est donc gelée. Un véritable manque à gagner pour Interpol puisque cet accord faisait de la Fifa le cinquième contributeur financier de l'organisation, en dehors des Etats. Ce programme d’une durée de dix ans avait pour ambition d’empêcher la manipulation d’événements sportifs et les paris clandestins. Une enquête baptisée « opération SOGA » est d'ailleurs en cours en Asie. Elle vise à lutter contre les paris illégaux auxquels se livrent des organisations criminelles.

    De son côté, la FIFA s’est dite très « déçue » par cette décision. Précisant que cet accord était jusque-là une « réussite » et qu’il n’avait rien à voir avec les problèmes actuels de l’organisation… Il y a une semaine, son président Sepp Blatter a annoncé sa démission, après l'arrestation de plusieurs responsables de la Fifa, suspectés de corruption. Interpol a d'ailleurs indiqué suivre avec une grande attention le développement de cette affaire.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.