GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Août
Dimanche 21 Août
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Aujourd'hui
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Rugby: la France éjectée du Mondial par la Nouvelle-Zélande

    media Le Français Bernard le Roux écarté par le Néo-Zélandais Joe Moody en quart de finale de la Coupe du monde 2015 de rugby. Reuters / Toby Melville

    L’équipe de France de rugby à XV a été écrasée 62-13 par une sélection néo-zélandaise nettement supérieure, ce 17 octobre à Cardiff, en quart de finale de la Coupe du monde 2015. Les All-Blacks, tenants du titre, affronteront l’Afrique du Sud le 24 octobre à Londres.

    Battre les Néo-Zélandais, champions du monde de rugby en titre, ressemblaient à une mission quasi-impossible, en quart de finale de la Coupe du monde 2015. Surtout pour un XV de France loin d’avoir convaincu avant ce choc à Cardiff, le septième entre ces deux équipes en phase finale du tournoi.

    Les Français ne semblaient d'ailleurs pas beaucoup y croire, eux qui cette fois n'avaient  pas préparé de réplique au fameux haka adverse.

    Et, de fait, l’exploit s’est vite révélé hors de portée des Bleus, privés dès la 11e minute de Frédéric Michalak, victime d’un claquage. Sur un coup de pied du maître à jouer, le ballon est contré par Brodie Retallick. Le demi d’ouverture s’écroule tandis que Retallick s’en va aplatir. Ce n’est que le premier des neuf essais inscrits par les All-Blacks, dont trois par  le virevoltant trois-quart aile Julian Savea.

    Une défaite record en quart de finale

    Difficile d'imaginer qu’en 2011, les Français s’inclinaient 8-7 face à ces mêmes adversaires, en finale.

    Car ce samedi s'est conclu par la plus lourde défaite d’une équipe en quart de finale, dans toute l’histoire de la Coupe du monde. C’est aussi la plus mauvaise performance des Tricolores depuis 1991, eux qui étaient présents dans le dernier carré du Mondial lors des cinq dernières éditions.

    Philippe Saint-André quitte au passage ses fonctions de sélectionneur avec l'un des plus mauvais bilans de l'histoire rugby français : 20 victoires, 23 défaites et 2 nuls.

    « En tant qu'entraîneur, bien sûr que c'est plus que difficile, a réagi l'intéressé en conférence de presse. Après, je voulais quand même remercier mon staff, les joueurs, qui depuis le 5 juillet ont travaillé comme des fous. [...] Aujourd'hui, c'était le dernier match de certains joueurs qui ont énormément apporté au rugby français. Il y a une jeune génération qui a énormément appris et sera des victoires prochaines pour le XV de France ».

    La Nouvelle-Zélande, rayonnante de talent et fidèle à son rang, affrontera l’Afrique du Sud en demi-finale du tournoi, le 24 octobre à Londres.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.