GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Aujourd'hui
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Présidence de la Fifa: le Français Jérôme Champagne en lice

    media Le Français Jérôme Champagne. REUTERS/Arnd Wiegmann/Files

    Jérôme Champagne, ancien secrétaire général adjoint de la Fédération internationale de football (Fifa), est officiellement en lice pour la présidence de la Fifa. Le Français est le quatrième candidat à avoir présenté les parrainages nécessaires pour l’élection qui aura lieu le 26 février 2016. Présentation.

    Diplomate de formation, Jérôme Champagne entre dans le monde du football en 1994, lorsqu'il rencontre Michel Platini et Fernand Sastre, chargés tous deux d'organiser la Coupe du monde 1998 en France. Il devient alors chef du protocole du comité d'organisation, avant d'intégrer la Fédération internationale de football (Fifa) au moment de l'élection de Joseph Blatter.

    Jérôme Champagne restera à la Fifa près de 11 ans, en tant que conseiller du président, puis en tant que secrétaire général adjoint, avant de devenir le directeur des relations internationales.

    Un fidèle de Joseph Blatter

    Cette fidélité à « Sepp » Blatter est devenue par la suite plus distante, mais n’a jamais été totalement démentie. Même lorsque le Suisse a été poussé à la démission en juin dernier, suite à plusieurs scandales.

    Jérôme Champagne, aujourd'hui conseiller de plusieurs fédérations comme celles de Chypre, du Kosovo et de la Palestine, déclarait alors que seul Joseph Blatter était à même de mener les réformes de gouvernance de la Fifa.

    Aucun des candidats potentiels - dont son compatriote Michel Platini - ne lui semblaient par ailleurs posséder les qualités suffisantes pour diriger l'institution.

    Jérôme Champagne veut « continuer ce qui a été bien fait »

    Face à ses concurrents, Jérôme Champagne se pose en continuateur. Le premier point de son programme est en effet de « continuer ce qui a été bien fait depuis quarante ans ».

    De quoi, pour certains, voir l'ombre de Blatter planer encore au dessus de sa candidature, comme cela avait été le cas lorsqu'il avait lancé sa campagne en 2014.

    Mais lui préfère mettre en avant sa profonde connaissance de la Fifa, malgré son départ de l’institution en 2010, et promettre sa modernisation.

    Jérôme Champagne, 57 ans, devient ainsi le quatrième candidat déclaré disposant des cinq parrainages nécessaires, après le Français Michel Platini (dont la candidature est gelée pendant une suspension de 90 jours), le prince jordanien Ali et l'ancien capitaine de l’équipe de Trinité-et-Tobago David Nakhid. Les candidatures seront closes le 26 octobre 2015 et l'élection à la succession du Suisse Joseph Blatter aura lieu le 26 février 2016.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.