GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 1 Décembre
Vendredi 2 Décembre
Samedi 3 Décembre
Dimanche 4 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    L'entourage de M. Valls a confirmé à l'AFP qu'il annoncerait bien à cette occasion sa candidature à l'élection présidentielle, qui ne faisait plus de doute après le renoncement du président socialiste François Hollande à briguer un second mandat.

    Sports

    Chantage à la sextape: Valbuena parle sans épargner Benzema

    media Mathieu Valbuena (au premier plan) et Karim Benzema. REUTERS/Charles Platiau/Files

    Mathieu Valbuena s’exprime pour la première fois sur la tentative d’extorsion dont il a été victime concernant une vidéo intime avec sa compagne (sextape). Dans une interview accordée au Monde, le footballeur n’épargne pas son coéquipier en équipe de France, Karim Benzema, mis en examen le 5 novembre pour « complicité de tentative de chantage ».

    « Je ne peux être que très, très, très déçu, et constater que la relation avec Karim (Benzema), elle n'est pas aussi sincère qu'il pouvait peut-être le prétendre. » Mathieu Valbuena n’a pas fait de cadeau à son coéquipier en équipe de France de football, dans une interview accordée au journal Le Monde.

    Mathieu Valbuena ne s’était pas encore exprimé sur le chantage à la sextape dont il a été victime ces derniers mois, de la part de plusieurs maîtres-chanteurs basés en France. Le milieu de terrain a évidemment mal vécu ces menaces de diffusion d’une vidéo intime avec sa compagne.

    Mais le rôle joué par Karim Benzema, mis en examen le 5 novembre pour « complicité de tentative de chantage », a donné une autre ampleur à cette affaire. « Lorsque je me rends à ma première audition, je suis loin d'imaginer qu'il y a Karim Benzema dans cette histoire, explique-t-il. Mais bon, les enquêteurs n'ont pas attendu de savoir ce qu'il s'est dit entre Karim et moi pour qu'il soit mis en examen. D'ailleurs, les policiers m'ont dit: "Ne vous en faites pas, on n'a pas besoin de votre témoignage." ». Les enquêteurs disposaient d'écoutes téléphoniques compromettantes.

    « Faut éviter de prendre les gens pour des idiots »

    Le joueur de l’Olympique lyonnais (OL) est revenu sur la discussion qu’il a eu avec l’attaquant du Real Madrid, lors d’un rassemblement des Bleus. Benzema avait alors incité Valbuena à prendre contact avec un de ses amis, pouvant faire office d’intermédiaire. « Inciter, ça veut dire: "Il va falloir que tu payes." Indirectement », estime aujourd’hui l’ex-Marseillais.

    « Dans sa façon de parler, il (Benzema) n'a pas été agressif, il ne m'a pas parlé d'argent concrètement, directement, souligne le meneur de jeu. Mais quand tu insistes pour me faire rencontrer quelqu'un... pffff. Moi, j'ai jamais vu quelqu'un qui va faire détruire une vidéo gratuitement juste parce qu'il m'adore ! Faut éviter de prendre les gens pour des idiots ».

    Benzema lui a demandé un démenti

    Lorsque la presse a révélé l’implication de Benzema dans ce scandale, ce dernier s’est empressé de demander un démenti à Mathieu Valbuena. « Il me dit: "Mat, mon nom est sorti, c'est quoi ce bordel, je ne peux pas être dans des affaires comme ça..." Je lui réponds: "Karim, écoute, y a rien de spécial, t'as rien fait, y a pas de souci." Mais au fond de moi, je me dis que c'est quand même bizarre qu'il ait voulu me faire rencontrer cette personne-là (son ami d’enfance, Ndlr). »

    Par la suite, Mathieu Valbuena a pris connaissance d’une conversation téléphonique entre Benzema et son ami. Le Madrilène s’y montre particulièrement désinvolte et méprisant à l’égard de son partenaire en sélection. « Ils (les maîtres chanteurs, ndlr) vont lui pisser dessus, aurait notamment déclaré le buteur des Bleus. Les piranhas, ils vont le manger frérot ».

    La Fédération française de football partie civile

    Des propos qui ont décidé Mathieu Valbuena à se défendre plutôt qu’à minimiser l’implication de Karim Benzema, à six mois d’un Championnat d’Europe des nations en France. « A un moment, je ne peux pas défendre l'indéfendable », lâche-t-il.

    Une position que pourrait finir par adopter la Fédération française de football (FFF). Celle-ci a fini par se porter partie civile, ce 27 novembre 2015. La FFF aura ainsi accès au dossier d'enquête. Dans son communiqué, elle explique d'ailleurs qu'elle pourrait, « en fonction de l'évolution du dossier, prendre toutes les mesures adaptées à la situation ». Ce qui pourrait préfigurer d'éventuelles sanctions disciplinaires.


    Samir Nasri également impliqué ?

    Selon Le Monde, des éléments de l’enquête indiquent que le milieu de terrrain Samir Nasri aurait proposé ses services pour jouer les intermédiaires avec Mathieu Valbuena. Ce dernier confie : « Mes relations ont toujours été difficiles avec Nasri (son ex-partenaire à Marseille). Maintenant, plus rien ne me surprend. Quand tu es dans une histoire de racket et que tu trouves ces noms-là, c’est presque comme si tu étais chez les fous. »

    Interrogé par Le Monde, Samir Nasri s’est défendu : « Tout le monde dans le football avait entendu parler de cette histoire de "sextape". Moi, je n’ai pas voulu m’en mêler, je gagne très bien ma vie, je joue au football (à Manchester City), je ne veux pas profiter du malheur des gens. Quant à Sata et Angot (deux des maîtres-chanteurs, Ndlr), je les connais, je ne leur parle plus depuis longtemps. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.