GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Sports

    Fifa: «Le JDD» présente un document susceptible de blanchir Platini

    media Michel Platini, en août 2014 à Monte-Carlo. REUTERS/Eric Gaillard/Files

    Peut-être un rebondissement dans l'affaire Platini. Pour la première fois, un document pourrait blanchir le Français, soupçonné d'avoir bénéficié d'un paiement controversé de 1,8 million de francs suisses. D'après Le Journal du dimanche, il existe un rapport de l'UEFA où cette rémunération est bien retranscrite. Il pourrait permettre à Platini de relancer sa candidature à la présidence de la Fifa. L'ancien meneur de jeu de l'équipe de France a plaidé sa cause mardi 8 décembre devant le tribunal arbitral du sport (TAS) dans le but de faire lever sa suspension provisoire. La décision sera rendue au plus tard vendredi.

    Il s'agit d'une phrase dans un texte de 23 pages, mais elle pourrait tout changer. Le JDD révèle ce dimanche 6 décembre l'existence d'un rapport du comité exécutif de l'UEFA datant de 1998. Il y est mentionné notamment « un salaire d'un million de francs suisses » au bénéfice de Michel Platini pour son rôle à la Fifa. Une grande première, dans l'affaire qui concerne l'ancien Ballon d'or, soupçonné d'avoir touché un « paiement déloyal » de la part de Joseph Blatter.

    Si ce document est authentique, il prouverait noir sur blanc qu'il était bien question d'une rémunération. Le rapport démontrerait également que les membres du comité exécutif de l'UEFA savaient qu'il allait toucher cet argent. Les avocats de M. Platini devraient donc logiquement l'utiliser dans les multiples procédures dans lesquelles il est engagé.

    « Cette pièce vient démontrer, contrairement à la thèse sur laquelle repose toute l’accusation, que le contrat de Michel Platini avec la Fifa n’avait aucun caractère occulte, et que de nombreuses personnes, y compris à l’UEFA et à la Fifa, en avaient connaissance dès 1998 », commente l'un des conseils de l'actuel président de l'UEFA dans Le JDD.

    « Effectivement, renchérit le journal hebdomadaire français, selon le document en possession du JDD, tout le bureau exécutif de l'UEFA en 1998, et parmi eux trois membres de la Fifa, savaient dès 1998 que le salaire de Platini à la Fifa était d'un million de francs suisses annuels. »

    Suspendu provisoirement, l'ancien capitaine des Bleus a fait appel auprès du tribunal arbitral du sport (TAS), qui rendra sa décision au plus tard vendredi 11 décembre. Le Français a plaidé mardi 8 décembre devant la plus haute juridiction sportive pour obtenir la levée de cette suspension. « Je ne dirai rien de plus que ce que je vous ai déjà dit : je dirai la vérité, toute la vérité, rien que la vérité, je le jure », a-t-il lancé en arrivant. « Platoche » est ressorti avec le sourire sans rien révélé du contenu des discussions. « Mes avocats ont été très bons. Est-ce que je serai au tirage au sort samedi soir ? Allez demander (aux juges du TAS) », a-t-il simplement lâché à sa sortie.

    Michel Platini doit également être entendu par la commission d'éthique de la Fifa, entre le 16 et le 18 décembre. Ce rapport pourrait changer la donne pour M. Platini, et lui permettre de relancer son objectif ultime : rafler la présidence de la Fifa.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.