GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
Jeudi 8 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 10 Décembre
Dimanche 11 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Coupe d’Europe: victoire du PSG, Carton du Real, désillusion de United

    media L'attaquant parisien Zlatan Ibrahimovic auteur du second but du PSG face au Shakhtar Donetsk, le 8 décembre 2015 au Parc des Princes. AFP PHOTO / KENZO TRIBOUILLARD

    Dans une rencontre sans enjeu, le PSG s’est imposé sans forcer face au Shakhtar Donetsk, mardi au Parc des Princes, à l’occasion de la dernière journée de la phase de groupe de la Ligue des champions. Une soirée marquée par le carton du Real Madrid face aux Suédois de Malmö (8-0) et par l’élimination précoce de Manchester United battu à Wolfsburg (3-2).

    Le Paris Saint-Germain a bouclé la phase de groupe de la Ligue des champions avec une facile victoire à domicile face au Shakhtar Donetsk (2-0), mardi 8 décembre. Un résultat sans véritable valeur sur le plan comptable, puisque les Parisiens étaient déjà qualifiés pour les huitièmes de finale de la compétition et certains de terminer deuxième de la poule A derrière le Real Madrid.

    Le seul enjeu de la partie concernait la formation ukrainienne qui venait au Parc des Princes assurer sa troisième place synonyme de qualification pour les 16e de finale de la Ligue Europa. Les hommes du technicien roumain Mircea Lunescu ont joué leur chance à fond, sans peur ni complexe. Mais bien que désinhibés les visiteurs se sont heurtés à des Parisiens maîtres du jeu.

    Avec un effectif largement remanié, Paris monopolise le ballon, travaille ses attaques placées et combine intelligemment, mais manque trop souvent de précision dans la dernière passe, le dernier geste. A l’instar de Zlatan Ibrahimovic qui dès la 8e minute de jeu profite d’une boulette du gardien mais, trop gourmand, loupe son lob et envoie la balle au-dessus.

    Record pour Ibrahimovic…

    L’ouverture du score est signée Lucas, auteur d’une frappe sèche croisée décochée à l’entrée de la surface (67e). Cette réalisation donne un peu plus d’allure et de clinquant à la jusque-là pâle prestation du Brésilien, qui bénéficiait pourtant du turnover mis en place par Laurent Blanc. Titularisé au poste de latéral gauche, le Français Layvin Kurzawa n’a lui pas laissé passer sa chance en jouant une partition complète, illuminée de débordements tranchants et de retours éclair.

    Sans doute la tête au tirage au sort des huitièmes de finale qui pourrait lui réserver une très mauvaise surprise en vertu de sa deuxième place, le club de la capitale a par moments levé le pied et manqué de motivation, subissant les assauts des Ukrainiens. Notamment à la 79e, obligeant Ibrahimovic à sauver son équipe sur sa ligne en détournant un tir puissant de la tête. Le Suédois s’illustrera de nouveau en portant ensuite le score à 2-0. Grâce à ce but, l’attaquant bat le record de réalisations inscrites avec le PSG en Ligue des champions. Honneur jusqu’ici détenu par la légende libérienne George Weah, auteur de 16 buts.

    … Et pour Ronaldo

    Dans l’autre rencontre du groupe A, le Real Madrid s’est montré intraitable avec le dernier de la poule, le modeste Malmö puni d’un méchant 8-0 à Santiago Bernabeu. Le cauchemar a démarré par un doublé du buteur tricolore Karim Benzema (12e, 24e), suivi d’une tornade nommée Cristiano Ronaldo. L’international portugais s’est fendu d’un quadruplé (39e, 47e, 50e et 59e) et battu le record du nombre de buts marqués en phase de groupe de la Ligue des champions, avec onze marques en six apparitions. Kovacic (70e) et Benzema (76e), qui s’offre au passage un triplé, ont conclu cet impressionnant carton. Grâce au désastre suédois, Donetsk décroche malgré sa défaite à Paris sa place en Ligue Europa.

    Le Portugais Cristiano Ronaldo auteur d'un quadruplé face à Malmö avec le Real Madrid, le 8 décembre 2015 à Santiago Bernabeu. REUTERS/Juan Medina

    L’autre sensation de la soirée est l’élimination de Manchester United dès la phase de groupe. Privés Wayne Rooney, les Red Devils devaient l’emporter sur la pelouse de Wolfsburg pour s’assurer une place en huitième. Mais malgré l’ouverture du score d’Anthony Martial ainsi qu’un but contre son camp du malheureux Josuha Guilavogui, les Anglais ont subi la loi des Allemands vainqueurs 3-2 et qualifiés au côté du PSV Eindhoven tombeur du CSKA Moscou (2-1).

    Les résultats de la soirée :

    Groupe A
    PSG - Shakhtar Donetsk (2-0)
    Real Madrid – Malmö (8-0)

    Groupe B
    Wolfsburg - Manchester United (3-2)
    PSV Eindhoven - CSKA Moscou (2-1)

    Groupe C
    Benfica - Atletico Madrid (1-2)
    Galatasaray - Astana (1-1)

    Groupe D
    FC Séville
    - Juventus Turin (1-0)
    Manchester City - Mönchengladbach (4-2)

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.