GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 30 Novembre
Jeudi 1 Décembre
Vendredi 2 Décembre
Samedi 3 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Fifa: Michel Platini reste suspendu de toute activité liée au football

    media Michel Platini après son audition au Tribunal arbitral du sport, le 8 décembre 2015. REUTERS/Denis Balibouse

    Michel Platini reste suspendu de toute activité liée au football jusqu'au 5 janvier 2016, a décidé vendredi le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne, dans le cadre de l'affaire du versement controversé de 1,8 million d’euros.

    « Je rêve que Michel Platini soit au tirage de l’Euro 2016 ». Le vœu pieu de Noël Le Graët, président de la Fédération française de football, n’a pas été exaucé. La veille, alors que Le Graët s’exprimait sur le cas de Karim Benzema, le patron du football français disait tout le bien qu’il pensait de Platini. Mais le Tribunal arbitral du sport n’a visiblement pas entendu ni les appels de Le Graët, ni Platini qui était venu défendre sa cause. « Vous savez que je n'aime pas les injustices, j'espère qu'on m'a bien entendu », avait lancé l'ancien meneur de jeu des Bleus mardi à son arrivée au siège de l'instance à Lausanne (Suisse). Michel Platini est donc bien suspendu jusqu’au 5 janvier et ne sera pas présent à Paris samedi 12 décembre au tirage au sort de la phase finale de l'Euro 2016.

    « Le TAS demande à la Fifa de ne pas prolonger la suspension provisoire »

    « Puisque la commission d'éthique de la Fifa a indiqué vouloir rendre une décision avant la fin de l'année, alors laissons la finir son travail et attendons la décision sur le fond », explique Matthieu Reeb, secrétaire général du TAS. « Le TAS demande à la Fifa de ne pas prolonger la suspension provisoire de Michel Platini au delà du 5 janvier », ajoute M. Reeb. La Fifa avait en effet la possibilité de prolonger de 45 jours la première suspension de trois mois, prononcée le 8 octobre. Selon le communiqué de cette juridiction sportive suprême, le TAS « a déterminé que le maintien de la suspension provisoire en cours n'était pas susceptible de causer un dommage irréparable à Michel Platini pour le moment ».

    « Même si la suspension était immédiatement levée, une telle mesure ne donnerait aucune garantie à Michel Platini que la Commission ad hoc de la Fifa validerait sa candidature pour l'élection présidentielle de la Fifa avant le 5 janvier 2016 », souligne le TAS dans son texte. Michel Platini « reste confiant sur le fond de l'affaire et sur la solidité de son dossier », indique son avocat Thibaud d'Alès.

    Un très mauvais signal pour Platini

    Sa suspension prive l'ancien joueur vedette de la Juventus de ses fonctions de président de l'UEFA et gèle sa candidature à l'élection présidentielle de la Fifa, qui aura lieu le 26 février. Platini avait d'abord fait appel devant la Fifa, qui l'avait débouté, avant de saisir le TAS le 20 novembre dernier. C’est donc très mauvais signal pour Platini et pour la suite de la procédure. La justice interne de la Fifa, qui a requis sa radiation à vie du monde du foot, l'entendra sur le fond le 18 décembre, puis rendra décision avant Noël.

    La justice interne de la Fifa reproche à Michel Platini d'avoir reçu 1,8 million d’euros en
    2011 de la part de Joseph Blatter, patron de la Fifa, pour un travail de conseiller achevé en 2002. La justice civile suisse s'est intéressée également à ces affaires et a déjà entendu Michel Platini comme témoin assisté avant de mettre en examen Blatter pour ces faits.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.