GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
Samedi 27 Août
Dimanche 28 Août
Aujourd'hui
Mardi 30 Août
Mercredi 31 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Football: le point sur les cinq grands championnats européens

    media Le trio MSN (Messi, Suarez, Neymar) fait des merveilles en Espagne où le Barça est leader. AFP PHOTO/ LLUIS GENE

    A la veille du nouvel an, c’est le moment de faire le bilan de la première partie de saison des cinq grands championnats européens. Si en Allemagne et en France, l’affaire semble déjà entendue pour le Bayern Munich et le PSG, en Angleterre, en Espagne et en Italie, tout est encore très ouvert.

    Allemagne : le Bayern fonce vers un quadruplé historique

    Triple champion d’Allemagne en titre, le Bayern Munich est bien parti pour conserver sa couronne. Grâce à un bilan presque parfait à mi-saison (quinze victoires, un nul et une seule défaite en dix-sept journées), le club bavarois compte déjà huit points d’avance (46) sur son premier poursuivant, le Borussia Dortmund (38), qui est emmené par le meilleur buteur de la Bundesliga, le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (18 buts).

    Avant le dernier match précédant la trêve, les joueurs du BVB n’avaient que cinq longueurs de retard sur le leader, mais leur défaite à Cologne (2-1) le 19 décembre les a mis dans une situation très délicate dans la lutte pour le titre.

    Sauf improbable retournement de situation dans la seconde moitié de saison, le Bayern Munich décrochera donc un quatrième sacre consécutif, ce qui serait une première dans son histoire. Les hommes de Pep Guardiola, qui ne sera plus leur entraîneur la saison prochaine, viseront ensuite une sixième Ligue des champions.

    Angleterre : Arsenal vire en tête, Leicester impressionne

    Leicester est la révélation de cette première partie de saison en Angleterre. Certes, les joueurs de Claudio Ranieri ont perdu la première place de la Premier League juste avant la fin de l’année civile, après n’avoir pris qu’un point sur leurs deux dernières rencontres. Mais en marquant 39 points en 19 journées (seulement deux de moins que sur l’ensemble de l’exercice 2014-2015 !), les coéquipiers de Jamie Vardy (15 buts) et Riyad Mahrez (13 buts) ont surpris tous les observateurs.

    Arsenal a profité de la baisse de régime de Leicester pour prendre la tête du championnat, à la différence de buts. Irréguliers, à l’image de leur défaite 4-0 à Southampton le 26 décembre, et pas toujours brillants dans la victoire, les Gunners ont notamment pu compter sur la forme de l’international français Olivier Giroud (10 buts).

    Derrière, Manchester City (36 points) et Tottenham (35) s’accrochent, tandis que Manchester United (30) marque le pas (zéro victoire en décembre), malgré les débuts plutôt réussis d’Anthony Martial (4 buts). Enfin, Chelsea (14e, 20 points), qui s’est séparé de son entraîneur José Mourinho, a probablement déjà dit adieu à son titre.

    Espagne : le Barça a pris l’ascendant sur le Real Madrid

    Malgré un match de retard (à jouer contre le Sporting Gijon en février), le FC Barcelone (38 points) devance l’Atlético Madrid (38) et le Real Madrid (36) après dix-sept journées. Si rien n’est joué, le Barça a tout de même pris un avantage psychologique de taille en battant ses deux principaux rivaux pour le titre, à Madrid à chaque fois. Sur la pelouse de l’Atlético d’abord (2-1), mais surtout sur celle du Real, une démonstration incroyable à Bernabeu le 21 novembre dernier (4-0).

    Absent deux mois en début de championnat, Lionel Messi (6 buts) a vu ses coéquipiers Luis Suarez (15 buts) et Neymar (14 buts) prendre le relais. Au Real, où Rafael Benitez est sur la sellette et pourrait être remplacé par un certain Zinedine Zidane, Cristiano Ronaldo (14 buts) et Karim Benzema (11 buts) sont également en grande forme.

    A noter également les bonnes prestations des attaquants français Kevin Gameiro (7 buts, FC Séville) et Antoine Griezmann (9 buts, Atlético Madrid).

    France : le PSG en démonstration

    A l’image de Zlatan Ibrahimovic, qui a prouvé qu’il était loin d’être cuit (15 buts), le PSG a tout écrasé en France lors de cette première partie d’exercice. En dix-neuf journées, les Parisiens ont gagné seize fois, sans concéder la moindre défaite. Ils ont même battu le record de points en Ligue 1 à la trêve (51 contre 50 pour Lyon en 2006).

    Les joueurs de Laurent Blanc, dont la différence de buts donne des vertiges (+39), comptent déjà dix-neuf longueurs d’avance sur leur premier poursuivant, Monaco (32). Ils pourraient battre beaucoup d’autres records d’ici la fin du championnat.

    Derrière, plusieurs équipes ont surpris. Angers (31), qui complète le podium, Caen (30), et Nice (29) où Hatem Ben Arfa a régalé, sont en bonne position pour se qualifier pour une compétition européenne la saison prochaine. En revanche, Lyon (9e, 26 points) et Marseille (10e, 25 points) sont loin du compte. L’OL s’est d’ailleurs séparé de son entraîneur Hubert Fournier à la trêve, remplacé par son adjoint Bruno Génésio.

    Italie : l’Inter mène, la Juve revient fort

    Décevante depuis quatre ans (jamais mieux classée que cinquième), l’Inter Milan se verrait bien remporter le dix-neuvième Scudetto de son histoire, le premier depuis 2010. Les Intéristes (36 points) sont en tête du championnat après dix-sept journées. Ils le doivent avant tout à leur défense, l’une des meilleures d’Europe (seulement onze buts encaissés).

    Mais l’Inter n’a aucune marge puisque deux équipes, la Fiorentina et Naples, emmené par le meilleur buteur de la Serie A Gonzalo Higuain (14 buts), ne sont qu’à une longueur. La Juventus (33 points) et la Roma (32) suivent de près.

    Après un début de saison totalement raté (5 points après 6 journées, 12 points après 10 journées), la Juve de Patrice Evra et Paul Pogba va beaucoup mieux puisqu’elle a enchaîné sept succès de rang.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.