GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Pour le Kremlin, Washington veut évincer Moscou du marché de l'armement via ses sanctions
    • Municipales à Barcelone: Manuel Valls annoncera sa décision mardi prochain (communiqué)
    Sports

    Le Dakar: départ de Buenos Aires de la 8e édition sud-américaine

    media Le directeur sportif et ancien coureur Marc Coma devant le circuit de la course, lors d'une conférence de presse à Buenos Aires, le 31 décembre 2015. REUTERS/Marcos Brindicci

    C'est la huitième édition sud-américaine pour le Dakar, dont l'édition 2016 démarre ce samedi 2 janvier dans la banlieue de Buenos Aires, la capitale argentine, avec un prologue qui conduira le rallye à Rosario, d'où se lancera la première étape le dimanche 3 janvier. Après 9.000 kilomètres en Argentine, où le rallye est très populaire, et une incursion en Bolivie, les concurrents qui auront pu terminer la course reviendront à Rosario le 16 janvier.

    avec notre correspondant à Buenos Aires, Jean-Louis Buchet

    Des dizaines de milliers d'argentins se sont approchés de Tecnópolis, dans la banlieue de Buenos Aires, avant le départ, pour admirer machines -354 véhicules sont inscrits- et pilotes. Adolfo est venu avec son fils de 8 ans. « Nous venons toujours voir le rallye Dakar. J'aime les voitures depuis mon enfance, alors maintenant, je partage cette passion avec le plus jeune de mes enfants » explique Adolfo.

    Dans le public encore, Bernard, un Français en vacances à Buenos Aires, qui partage cette passion argentine pour le Dakar et vient admirer les voitures avant le départ.

    En auto, la victoire se jouera entre quelques ténors, dont le Qatarien Nasser Al-Attiyiah, vainqueur en 2015 avec sa Mini, et le Français Stéphane Peterhansel, onze fois champion, sur Peugeot. Mais la course est plus ouverte que jamais en moto, où pointe une nouvelle génération. Le Français Antoine Méo débute dans le Dakar. « Finir sain et sauf », c'est l'objectif du jeune coureur. « Et ne pas faire trop d'erreurs... Si j'arrive à rentrer dans les dix [premiers] ce serait déjà une belle expérience pour mon premier Dakar ».

    L'objectif de la majorité des concurrents est d'être à l'arrivée, le 16 janvier, à Rosario. À peine la moitié l'atteindra.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.