GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
Vendredi 30 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 2 Octobre
Lundi 3 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Caraïbes: l'ouragan Matthew passe en catégorie 5 (service météo)
    Sports

    Fifa Ballon d’Or 2015: Messi favori pour une cinquième couronne

    media Lionel Messi (g), vainqueur, avec Neymar, du Mondial des clubs, le 20 décembre 2015, part favori pour le Ballon d'Or 2015 devant son coéquipier. Reuters / Yuya Shino Livepic

    Le vainqueur du Fifa Ballon d’Or 2015 sera connu ce lundi 11 janvier 2016 à Zurich (Suisse). Parmi les trois joueurs en lice, l’Argentin Lionel Messi part favori devant Neymar, son coéquipier brésilien du FC Barcelone, et Cristiano Ronaldo, le Portugais du Real Madrid.

    Pour la plupart des observateurs, il n’y aura point de suspense lundi 11 janvier 2016 vers 19 h TU, lorsque sera dévoilé, pour la 60e fois de l’histoire, le nom du meilleur joueur de l’année. Pour 2015, nul ne devrait contester le titre à l’Argentin Lionel Messi, en route pour son cinquième Ballon d’Or après ses succès en 2009, 2010, 2011, et 2012.

    L’année dernière, l’Argentin a presque fait le plein de trophées avec Barcelone en gagnant le Championnat d’Espagne, la Coupe d’Espagne, la prestigieuse Ligue des champions UEFA, la Supercoupe d’Europe, et le Mondial des clubs. Avec sa sélection, il est allé jusqu’en finale de la Copa America avant d’être battu par le Chili aux tirs au but.

    L'Argentin Lionel Messi est le premier footballeur de l'histoire à remporter, quatre fois, le FIFA Ballon d'Or. REUTERS/Michael Buholzer

    Pour les statistiques individuelles, Lionel Messi a inscrit 43 buts en Liga, 5 de moins que Cristiano Ronaldo, et 10 en Ligue des champions, autant que son rival portugais.
    Ce dernier n’a que le titre de « pichichi », meilleur buteur du Championnat espagnol (48 buts) à opposer à Messi sur l’année 2015.

    D’ailleurs, celui qui a été sacré trois fois (2008, 2013 et 2014) reconnaissait, le 13 novembre 2015 sur la chaîne ITV, qu’il aurait du mal cette année à contester la suprématie de l’Argentin. « Honnêtement, je pense que Messi va remporter le Ballon d'Or cette année (2015). En ce qui me concerne, je suis encore jeune (30 ans) et je pense encore avoir l'opportunité de le gagner dans le futur. »

    Neymar deuxième devant Ronaldo ?

    Pour Neymar également, la mission s’annonce impossible, car même si le Brésilien a gagné autant de titres en club que Messi, il reste derrière son coéquipier, en termes de statistiques individuelles (35 buts contre 58 pour Messi, toutes compétitions confondues). Lundi, il pourrait tout de même devancer Ronaldo pour la deuxième place, ce qui serait une première pour le Portugais, qui a toujours été premier ou deuxième lors des sept fois qu’il a fait partie des trois finalistes.

    Lors de la cérémonie de remise du Ballon d’Or seront également décernés les prix de la joueuse de l'année, de l'entraîneur de l'année pour le football masculin et féminin, le prix d'honneur, le prix du président de la Fifa, la distinction fair-play de la Fifa, mais aussi le prix Puskás, pour l’auteur du plus beau but de l'année, avec Messi encore en lice, ainsi que l’équipe-type 2015.

    Le Fifa Ballon d’Or, ancien Ballon d’Or France Football, est le résultat de la fusion, en 2010, entre le Ballon d'Or, décerné par le magazine France Football, et le trophée de « meilleur joueur de l'année » décerné par la Fifa. Le meilleur joueur est désigné par un vote cumulé des capitaines des équipes nationales, celui des sélectionneurs, et des journalistes.

    Cristiano Ronaldo (gauche), félicité par Joseph Blatter, président de la Fifa, après avoir remporté le Ballon d'or 2014. REUTERS/Ruben Sprich

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.