GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 2 Décembre
Samedi 3 Décembre
Dimanche 4 Décembre
Lundi 5 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 7 Décembre
Jeudi 8 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    CAN de handball: l'entraîneur algérien justifie le niveau des Fennecs

    media Le logo de la Fédération Algérienne de Handball. FAHB

    Nommé en septembre 2015, Salah Bouchekriou, entraîneur de l’équipe nationale de handball d’Algérie, explique les difficultés qu’éprouvent les Fennecs en ce début de Coupe d’Afrique, malgré leurs deux victoires en trois matches.

    Battue par l’Egypte (22-18) en ouverture de la 22e Coupe d’Afrique des Nations de handball masculin, jeudi, l’Algérie avait bien réagi, vendredi, en s’imposant devant le Gabon (35-24). Mais sa victoire aux forceps samedi contre le Maroc (27-22) a soulevé des questions sur le niveau des champions d’Afrique en titre, favoris pour leur propre succession.

    Sur l’antenne de RFI, le sélectionneur des Fennecs, estime qu’on demande peut-être trop à son équipe. «Les gens sont en train de parler de l’équipe algérienne championne d’Afrique, il ne faut pas oublier qu’il y a 10 joueurs qui ne sont pas présents. L’équipe a changé à 60-65%. Il y a beaucoup de joueurs dont c’est la première participation », justifie le technicien revenu à ce poste en septembre après avoir coaché l’équipe nationale à deux reprises (1995-1996 et 2009-2013). «Jouer dans des conditions pareilles, c’est toujours difficile et pour les joueurs et pour l’équipe », ajoute Salah Bouchekriou.

    Pour autant, celui qui a remporté la CAN en 1996 avec les Fennecs pense que son équipe est capable de finir sur le podium. «L’essentiel est qu’on a démontré qu’on était capable de faire de bons matches. On a les moyens de faire quelque chose et on va tout faire pour atteindre notre objectif qui est de se qualifier pour le Mondial 2017.»

    Les trois premiers du tournoi seront directement qualifiés au Mondial 2017 qui se déroulera en France. Un objectif à la portée des Fennecs.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.