GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 30 Juillet
Dimanche 31 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «C'est avec humilité et détermination que j'accepte la désignation», a déclaré l'ancienne secrétaire d'Etat, lors d'un discours solennel à Philadelphie ce jeudi 28 juillet.

    Sports

    CAN de handball: Algérie-Tunisie et Egypte-Angola en demi-finales

    media Hichem Daoud, ici contre l'Egypte lors du Mondial 2015, et l'Algérie ont battu la RDC en quarts de finale de la CAN 2016. AFP PHOTO/ FAYEZ NURELDINE

    Il n’y a pas eu de surprise en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations de handball, ce mercredi 27 janvier. Les demi-finales opposeront vendredi l’Algérie à la Tunisie, pour un remake des finales 2012 et 2014, et l’Egypte, pays hôte, à l’Angola.

    C’était l’affiche des deux dernières finales de la Coupe d’Afrique des Nations, ce sera cette fois une demi-finale. L’Algérie et la Tunisie s’affronteront vendredi 29 janvier pour la belle, après la victoire des Tunisiens en finale de la CAN 2012 (23-20) et la réponse des Algériens deux ans plus tard (25-21).

    L’Algérie n’a pas tremblé

    Ce choc maghrébin entre les deux meilleures nations africaines de handball (neuf victoires en CAN pour la Tunisie, sept pour l’Algérie) promet tant les deux équipes semblent proches. Après un début de compétition difficile marqué par une défaite contre l’Egypte (22-18), les Algériens montent en puissance, à l’image de leur quart de finale contre la RDC (34-25).

    Accrochés en début de partie (6-6, 12e), les Fennecs ont ensuite fait parler leur puissance offensive (14-9, 23e). Malgré une trop grande indiscipline qui leur a coûté trois expulsions de deux minutes en fin de première période, permettant aux Congolais de se rapprocher (16-13, 30e), les joueurs de Salah Bouchekriou n’ont pas laissé leurs adversaires croire en un possible exploit au retour des vestiaires (29-21, 50e). L’écart creusé, l’Algérie a géré son avance en fin de rencontre.

    La Tunisie s’est employée

    L’aventure s’achève donc en quarts de finale pour la RDC. « Les joueurs ont respecté les consignes en première mi-temps. Après je ne sais pas si les joueurs se sont écroulés physiquement ou mentalement, souffle le sélectionneur congolais Damien Kabengele. On a laissé passer beaucoup trop d’occasions, 21 tirs loupés, ça ne pardonne pas. L’Algérie est une bonne équipe, mais elle n’a pas produit son meilleur handball aujourd’hui. C’est là qu’il y a des regrets, il y avait la place de les bousculer un peu. »

    De son côté, la Tunisie, impressionnante en début de compétition, a montré une certaine fébrilité ce mercredi contre le Cameroun (24-20), comme la veille contre l’Angola (23-21). Pourtant, contrairement à mardi, les Tunisiens sont très bien entrés dans la partie (7-3, 12e). Mais les hommes de Sylvain Nouet ont ensuite éprouvé des difficultés face à la puissance de la défense camerounaise et se sont montrés imprécis en attaque (11-10, 30e). Ils ont dû attendre les dernières minutes pour creuser un écart décisif (20-15, 53e).

    Le Cameroun va « chercher le titre prochainement »

    Quatrième du groupe A, le Cameroun n’est pas passé loin de l’exploit. « On a pêché par manque de maturité, regrette Honoré Komguem Pokam. Je pense qui si dans notre préparation on avait affronté deux ou trois équipes de ce calibre, on aurait attrapé la Tunisie aujourd’hui (mercredi). On méritait d’aller plus loin. » Le sélectionneur camerounais est en revanche confiant pour le futur. « C’est une équipe très jeune qui jouera encore jusqu’à 2020, explique-t-il. Nous souhaitons qu’il y ait un suivi de cette formation qui a beaucoup de talent. On a des regrets, mais il y a quand même des points positifs. Je suis très optimiste pour cette équipe. »

    « C’était un match à notre portée, assure pour sa part le joueur camerounais Yannick Bindzi, lui aussi très optimiste pour l’avenir de cette génération. C’est une équipe rajeunie à 80%, pour beaucoup c’était leur première compétition de haut niveau. Dans les prochaines CAN, nous serons une équipe prête pour le titre. Nous allons chercher le titre prochainement. Quand cet effectif aura gagné en maturité, nous serons très forts. Nous sommes un adversaire de taille. Dans l’avenir, nos adversaires vont s’en rendre compte. Nous arrivons bientôt. »

    L’Egypte en démonstration, l’Angola au bout du suspense

    L’autre demi-finale verra l’Egypte, pays hôte, affronter l’Angola. Sans surprise, les Egyptiens ont surclassé le Congo (39-18), ce mercredi. L’affaire était déjà entendue à la mi-temps (19-6). Ce fut en revanche beaucoup plus difficile pour les Angolais qui sont passés tout près de l’élimination face au Maroc, ne s’en sortant que d’un petit but (22-21).

    L’Egypte, qui a remporté ses six matches depuis le début de la CAN, partira favorite mais elle devra se méfier d’une des nations montantes du handball africain. Troisième de la CAN 2004, la meilleure performance de son histoire, l’Angola veut remonter sur le podium, après avoir échoué à trois reprises à la quatrième place (2006, 2008 et 2014), notamment il y a deux ans après une défaite contre… l’Egypte (31-24).

    Propos recueillis par Hakim Tamim.


    Les résultats des quarts de finale
    Angola – Maroc 22-21
    Tunisie – Cameroun 24-20
    Algérie – RD Congo 34-25
    Egypte – Congo 39-18

    Les résultats des matches de classement (9e à 12e place)
    Libye – Gabon 29-26
    Nigeria – Kenya 33-23

    Le programme des demi-finales (vendredi 29 janvier)
    Algérie – Tunisie (16h30)
    Egypte – Angola (19h)

    Le programme des matches de classement (vendredi 29 janvier)
    Kenya – Gabon (pour la 11e place, 12h)
    Nigeria – Libye (pour la 9e place, 13h)
    Congo – Maroc (5e à 8e place, 15h)
    RD Congo – Cameroun (5e à 8e place, 17h)

    Pour rappel, seul le vainqueur de la CAN se qualifiera directement pour les Jeux olympiques de Rio alors que les trois premiers valideront leur ticket pour le Mondial 2017 en France.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.