GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 1 Juillet
Samedi 2 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    CAN de handball: choc en finale entre la Tunisie et l'Égypte

    media L'arrière gauche tunisien Wael Jallouz contre la Croatie lors des Jeux olympiques de Londres, le 8 août 2012. AFP PHOTO / JAVIER SORIANO

    La finale de la Coupe d’Afrique des Nations de handball masculin opposera samedi 30 janvier la Tunisie, neuf fois vainqueur de la compétition, à l’Égypte, pays hôte. Ce vendredi, les Tunisiens ont dominé le tenant du titre, l’Algérie (27-18), alors que les Égyptiens ont battu l’Angola (25-15).

    Il n’y a pas eu match. Ce qui devait être un choc entre deux des meilleures nations du handball africain s’est transformé en démonstration de la Tunisie qui a surclassé l’Algérie (27-18), ce vendredi 29 janvier en demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Pourtant, après une défaite initiale contre l’Egypte (22-18), les Algériens, tenants du titre, semblaient monter en puissance, alors que les Tunisiens étaient apparus fébriles contre l’Angola (23-21) en phase de poules, mais surtout face au Cameroun (24-20) en quarts de finale.

    Le cavalier seul de la Tunisie

    Mieux entrée dans la partie que son adversaire, la Tunisie a tout de suite pris les devants (7-2, 13e). Un écart dont ne se sont jamais remis les Fennecs qui ont passé l’ensemble du match à courir après le score. Malgré une succession d’expulsions temporaires en fin de première période, les joueurs de Sylvain Nouet n’ont jamais tremblé (13-9, 30e). Ils ont pris le large au retour des vestiaires en infligeant un 6-0 à leurs adversaires (19-9, 42e).

    Muets pendant douze minutes en deuxième mi-temps, notamment à cause de la grande performance du gardien tunisien Majed Hamza, les Algériens ont réagi dans le dernier quart d’heure grâce à une défense tout-terrain (21-15, 51e). Beaucoup trop tard pour espérer un retour. L’affiche des deux dernières finales de la CAN (victoire de la Tunisie en 2012, de l’Algérie en 2014) a donc logiquement tourné à l’avantage des Tunisiens, plus réguliers tout au long de la rencontre.

    Pour l'Algérie, « l’objectif c’est de se qualifier au Mondial »

    « La différence (au score) est liée à notre qualité défensive, commente Sylvain Nouet. On avait bien étudié l’équipe d’Algérie et on a fait quelques modifications dans notre défense pour placer les joueurs là où il fallait sur les lancements algériens, ce qui les a fortement perturbés. Et quand il trouvait des solutions ils tombaient sur le gardien de but qui a été d’un très, très bon niveau ce soir. »

    « On a mal joué en attaque, regrette pour sa part le sélectionneur algérien Salah Bouchekriou. Ayoub (Adbi) est jeune, il avait beaucoup de pression aujourd’hui. Peut-être qu’il a eu peur, et c’est normal. Il a fait six tirs, zéro but. Les ailiers ont beaucoup raté aussi. Quand vous perdez confiance en attaque c’est difficile. On s’est précipités pour revenir au score, on a fait des fautes techniques. Les Tunisiens méritent leur victoire, ils ont été meilleurs que nous, en défense comme en attaque. »

    Mais Bouchekriou l’assure, l’Algérie n’était pas venue en Égypte avec l’ambition de remporter la CAN. « L’objectif c’est de se qualifier au Mondial », affirme-t-il. Ses joueurs devront pour cela terminer troisièmes en remportant la petite finale contre l’Angola, samedi.

    L’Égypte « est largement favorite »

    En finale, samedi à 19 heures, la Tunisie affrontera l’Égypte. Impérial depuis le début de la compétition (six victoires), le pays hôte, qui compte cinq CAN à son actif, a poursuivi son parcours sans-faute en dominant facilement l’Angola (25-15) ce vendredi. Les Égyptiens, qui menaient de quatre buts à la pause (12-8), ont confirmé leur statut de meilleure défense en n’encaissant que quinze buts face au quatrième de l’édition 2014.

    C’est la sixième fois que la Tunisie et l’Égypte se rencontrent en finale de la CAN (après 1979, 2004, 2006, 2008 et 2010). Les Tunisiens mènent 3-2 dans leurs confrontations à ce stade de la compétition. « L’Égypte est largement favorite, considère Sylvain Nouet. C’est une équipe stable, qui travaille depuis longtemps ensemble, qui a fait un très bon Mondial (2015), qui est très bien organisée, qui joue chez elle. Les bookmakers demain, ça va être du 100 contre 1. »

    Propos recueillis par Hakim Tamim.

     


    Le résultat des demi-finales
    Algérie – Tunisie 16-25
    Egypte - Angola 25-15

    Le résultat des matches de classement
    Kenya – Gabon 19-38 (11e – 12e places)
    Nigeria – Libye 26-28 (10e – 9e places)
    Congo – Maroc 28-36 (5e – 8e places)
    RD Congo – Cameroun 27-36 (5e – 8e places)

    Les matches de classement (samedi 30 janvier)
    Congo – RD Congo (7e – 8e places, 11h)
    Maroc – Cameroun (5e – 6e places, 13h)

    La petite finale (samedi 30 janvier)
    Algérie – Angola (16h30)

    La finale (samedi 30 janvier)
    Tunisie – Egypte (19h)

    Classement de la CAN 2016
    1- Tunisie ou Egypte
    2- Tunisie ou Egypte
    3- Algérie ou Angola
    4- Algérie ou Angola
    5- Maroc ou Cameroun
    6- Maroc ou Cameroun
    7- Congo ou RD Congo
    8- Congo ou RD Congo
    9- Libye
    10- Nigeria
    11- Gabon
    12- Kenya

    Pour rappel, seul le vainqueur de la CAN se qualifiera directement pour les Jeux olympiques de Rio alors que les trois premiers valideront leur ticket pour le Mondial 2017 en France.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.