GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 1 Décembre
Vendredi 2 Décembre
Samedi 3 Décembre
Dimanche 4 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Fraude fiscale : le Brésilien Neymar se défend

    L'attaquant-vedette de FC Barcelone Neymar réclame que l'on produise des preuves contre lui et son père dans une affaire de fraude fiscale au Brésil. La justice de son pays d'origine a rejeté son recours dans cette affaire qui date de 2007 et 2008, deux jours avant une convocation pour de présumés faits similaires en Espagne. Neymar devra payer 112 000 dollars d'amende (environ 103 000 euros) pour fraude fiscale lorsqu'il évoluait au club de Santos, près de Sao Paulo, en 2007 et 2008, selon une décision du 15 janvier. « Mon père fait tout pour que je puisse me concentrer complètement sur le foot. Il s'occupe des affaires, a déclaré Neymar, avant d'ajouter : « A partir du moment où on voit souffrir quelqu'un qu'on aime, ça commence à faire mal. » La superstar brésilienne est convoquée devant un juge d'instruction en Espagne mardi 2 février en vue de sa mise en examen pour « escroquerie » et « corruption » dans le cadre de son transfert controversé de Santos au FC Barcelone à l'été 2013. Dans le cadre de cette affaire, la justice brésilienne a gelé une partie des actifs de Neymar (47,3 millions de dollars, soit 43,5 millions d’euros) pour fraude fiscale présumée entre 2011 et 2013. Elle soupçonne le joueur de ne pas avoir déclaré au trésor public un paiement de 10 millions d'euros fait par le Barça pour avoir des « droits préférentiels » dans son achat.

    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.