GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 30 Novembre
Jeudi 1 Décembre
Vendredi 2 Décembre
Samedi 3 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Alexis Vuillermoz rêve des Jeux olympiques de Rio

    media Alexis Vuillermoz lors de sa victoire à Mûr-de-Bretagne pendant le Tour de France 2015. AFP PHOTO / JEFF PACHOUD

    Ce n’était pas le Français le plus attendu du Tour de France 2015. Mais ce fut celui qui donna la première victoire d'étape à l’Hexagone entre Rennes et Mûr-de-Bretagne en juillet dernier. Quelques semaines plus tard, il remportait la course préolympique à Rio au Brésil. Depuis, il rêve de lever les bras du côté de Copacabana où sera jugée l’arrivée de la course olympique.

    Alexis Vuillermoz était de passage à Paris pour la présentation officielle de son équipe AG2R La Mondiale, l'occasion de le rencontrer. Le vainqueur de la 8e étape du Tour de France 2015 n’a pas caché ses ambitions en ce qui concerne la course cycliste olympique. Il a bien l’intention d’être sur la ligne de départ en août prochain à Rio. Et il sait de quoi il parle puisqu’il s’était offert une victoire sur ce tracé lors de la course préolympique l’été dernier, quelques semaines après la Grande Boucle. « Je sais que le niveau sera plus relevé l’été prochain, mais je sais que c’est un parcours qui me convient. Il y a des montées raides de quelques kilomètres et c’est ce que j’aime. Je vais tout faire pour arriver en forme aux JO », promet Alexis Vuillermoz.

    « C’est à moi de prouver que j’ai ma place »

    Le garçon a déjà des fourmis dans les jambes et il imagine le scénario de cette course qui fera un peu plus de deux-cent-cinquante kilomètres . « La dernière montée d’environ cinq kilomètres sera décisive et il faudra être devant dans le final », dit-il en souriant. En attendant, Alexis Vuillermoz doit obtenir sa sélection pour les JO. Elle sera dévoilée lors du premier jour de repos du Tour. « C’est à moi de prouver que j’ai ma place. C’est logique, car il faudra emmener une équipe compétitive. Mais le sélectionneur sait que j’ai les qualités athlétiques et la motivation pour ce circuit et c’est important », lance-t-il. Tout son programme de l’année est construit autour du Tour de France et des JO. « Il faut être performant sur le Tour pour l’être sur les JO. Tout est lié », explique celui qui a « plus d’ambition » pour cette nouvelle saison. Il vise un premier pic de forme durant les classiques ardennaises comme Liège-Bastogne-Liège.

    « C’est la course d’un jour qu’il faut gagner »

    Pour tous les athlètes, quelle que soit la discipline, les JO restent un des évènements les plus importants au monde. « C’est un moment à part et c’est aussi la possibilité de représenter avec fierté son pays », raconte-t-il avec malice. Il ajoute : « C’est quelque chose que l’on ne prend pas à la légère et j’y pense depuis plus d’un an. C’est la course d’un jour qu’il faut gagner ». Alexis Vuillermoz avait été remplaçant lors des JO de Pékin et de Londres en VTT. Alors, il n’a plus envie de rater son tour… « C’est une fête du sport, un évènement rare et il faut y participer », témoigne son coéquipier Jean-Christophe Péraud qui avait obtenu un médaille d’argent en VTT lors de l’édition 2008 en Chine.

    « Même si le sport cycliste est organisé au travers de groupes sportifs de marques, on se doit de laisser des espaces de liberté à nos athlètes, explique son manager Vincent Lavenu. Les JO c’est tous les quatre ans et on comprend bien qu’un sportif ait envie d’y participer. Le Tour de France et les JO restent deux évènements majeurs du cyclisme et on serait heureux de voir plusieurs de nos coureurs y participer ». Dans sa quête du Graal olympique, Alexis Vuillermoz peut déjà compter sur le soutien de son équipe.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.