GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
Vendredi 29 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 31 Juillet
Lundi 1 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Equipe de France: Griezmann, une locomotive pour l’Euro

    media Antoine Griezmann célebre son but lors de la victoire de l'Atletico face au Real Madrid, 1-0, le 27 février 2016.

    A moins de 100 jours de l’Euro en France, le joueur de l’Atletico Madrid, Antoine Griezmann est l’un des rares attaquants de l’équipe de France de football en forme en ce moment.

    Depuis trois saisons en clubs, et depuis sa première sélection en équipe de France, il y a deux ans, Antoine Griezmann s’affirme comme l’une des plus belles promesses des Bleus. Pas tout à fait cadre, mais espoir confirmé, titulaire en puissance, mais en attente d’un match référence chez les Bleus, le natif de Mâcon s’avance aujourd’hui vers l’Euro avec l’intention de confirmer toutes les attentes.

    Car depuis quelques saisons, il ne cesse de progresser et de franchir les étapes. Formé et révèlé à la Real Sociedad en Espagne, il quitte le club basque l’été 2014 après une bonne Coupe du monde avec les Bleus (quart de finale) pour rejoindre le champion d’Espagne, l’Atletico Madrid.

    Lors de sa première saison, il justifie les 30 millions d’euros investis sur lui pour son transfert en marquant 25 buts en 53 matches disputés. Depuis le début de la saison, Griezmann continue sur sa lancée (14 buts en Liga, 4 en Ligue des champions) au point que son entraîneur Diego Simeone lui donne la même importance que le trio Messi-Suarez-Neymar (Msn) du FC Barcelone.

    «Est-ce que l’Atletico dépend trop de Griezmann ? Autant que le Barça dépend de Messi, Suarez et Neymar. C’est la même chose pour le Real avec Cristiano, l’Athletic avec Aduriz, le FC Séville avec Gameiro. Ce sont tous des joueurs importants pour les entraîneurs et il faut qu’ils soient le plus proche possible du but de l’adversaire», a lancé le coach de l’Atletico, lundi 29 février, à la veille de la victoire de son équipe sur la Real Sociedad (3-0), avec un nouveau but de l’attaquant Français.

    Cadre en devenir

    Aujourd’hui, à moins de 100 jours du début de l’Euro, organisé en France, Antoine Griezmann apparaît comme la locomotive d’une attaque des Bleus où les pensionnaires alternent entre blessures et mauvaises performances.

    Pendant que le joueur du Real Madrid Karim Benzema, blessé aux ischios, et encore englué dans l'affaire de la sextape, «n’est toujours pas sélectionnable» (dixit le président de la FFF), Antony Martial de Manchester United revient de blessure. A Arsenal, Olivier Giroud n’a plus marqué depuis plus d’un mois et Loic Remy, à Chelsea, ne joue presque plus.

    L’ancien joueur de la Real Sociead, auteur de trois buts en 18 sélections en équipe de France, est loin de s’être bien installé au sein de l’attaque des Bleus. Mais à ce rythme, il devrait faire le plein de confiance pour attaquer l’Euro de la meilleure de manière.
    En attendant, rien ne lui empêche de montrer qu’il peut prétendre au statut de leader offensif lors des deux prochains matches amicaux des Bleus face aux Pays-Bas (25 mars) et la Russie (29 mars).

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.