GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
Samedi 27 Août
Dimanche 28 Août
Aujourd'hui
Mardi 30 Août
Mercredi 31 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Sports

    Maria Sharapova lâchée par ses sponsors

    media Maria Sharapova lors du tournoi de Roland-Garros en 2015. REUTERS/Gonzalo Fuentes/Files

    Lundi 7 mars, Maria Sharapova avait convoqué les médias dans un hôtel de Los Angeles. L’ancienne numéro 1 mondiale de tennis a révélé qu’elle avait fait l’objet d’un contrôle antidopage positif lors de l’Open d’Australie, le 26 janvier, dont le résultat lui a été notifié le 2 mars. Au lendemain de cette annonce, ses principaux sponsors ont décidé de ne plus la soutenir.

    Maria Sharapova, la sportive la plus riche du monde, est en train de perdre un à un tous ses partenaires. Au lendemain de la confession de la joueuse russe, qui a avoué prendre « depuis dix ans » un médicament placé le 1er janvier 2016 seulement sur la liste des produits interdits, trois grandes marques ont annoncé qu'elles ne renouvelleraient pas le contrat de sponsoring de l'ex-numéro 1 mondiale.

    La sportive qui a gagné le plus d'argent en 2015

    L'équipementier sportif américain Nike a indiqué dans la nuit de lundi à mardi suspendre ses liens avec Maria Sharapova. « Nous sommes attristés et surpris par l'information concernant Maria Sharapova », déclare la marque à la virgule. Un porte-parole de l’équipementier américain précise que les relations avec Maria Sharapova sont suspendues le temps de l'enquête.

    L’horloger suisse Tag Heuer a lui aussi annoncé qu'il ne renouvellerait pas le contrat de sponsoring de la star du tennis. « TAG Heuer est sous contrat avec Maria Sharapova jusqu'au 31 décembre 2015. Nous étions actuellement en discussion pour prolonger notre collaboration. Compte tenu des circonstances, la marque horlogère suisse suspend ces négociations, et a décidé de ne pas renouveler son contrat avec Mme Sharapova », peut-on lire dans un communiqué.

    Maria Sharapova, 28 ans, est la sportive qui a gagné le plus d'argent en 2015, près de 30 millions de dollars, dont plus des trois-quarts en revenus publicitaires, selon le magazine américain Forbes. Sa fortune est estimée à 200 millions de dollars.

    Le soutien du ministre russe des Sports

    Le constructeur automobile allemand Porsche a été le troisième à suspendre ses activités avec l’athlète russe. « On regrette la nouvelle concernant Maria Sharapova. On a décidé de suspendre les activités prévues jusqu'à ce que de plus amples informations soient connues pour nous permettre d'analyser la situation », fait-il savoir également dans un communiqué.

    La Fédération internationale de tennis a suspendu provisoirement Sharapova le temps de la procédure. Un jury indépendant, formé d'un juriste et de deux scientifiques, va être constitué. Il réunira les pièces du dossier et entendra les arguments de la joueuse lors d'une audition avant de prononcer une éventuelle sanction. Sharapova, mais aussi l'Agence mondiale antidopage, auront la possibilité de faire appel de la décision.

    Le ministre russe des Sports, Vitaly Mutko, a apporté mardi son « soutien » à sa compatriote. « Je suis désolé pour Masha (le surnom de Maria Sharapova, ndlr). J'espère que nous la reverrons sur les courts et nous sommes prêts à la soutenir », a-t-il assuré à l'agence de presse russe Tass. La Russie fait face en ce moment à un vaste scandale de dopage et de corruption touchant l'athlétisme.

    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.