GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 22 Juin
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Aujourd'hui
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Ligue des champions: le Paris Saint-Germain élimine encore une fois Chelsea

    media Le Suedois Zlatan Ibrahimovic auteur du deuxième but parisien face à Chelsea, le 9 mars 2016. Reuters / Stefan Wermuth

    Le Paris Saint-Germain s'est qualifié pour les quarts de finale en battant Chelsea mercredi 9 mars (2-1). Adrien Rabiot a ouvert le score à la 16e minute avant que Chelsea égalise grâce à Diego Costa. En seconde période Zlatan Ibrahimovic inscrit un deuxième but. Le PSG avait déjà éliminé Chelsea l'an dernier à ce stade de la compétition.

    « Tirez les premiers », avait titré le quotidien sportif français L’Équipe dans son édition du jour. Avec son succès étriqué à l’aller au Parc des Princes (2-1), les Parisiens n’avaient pas une marge de manœuvre énorme pour atteindre les quarts de finale de la Ligue des champions.

    Le bon match de Rabiot

    Après leurs deux derniers matches pas très convaincants avec une défaite face Lyon et un nul face à Montpellier, les hommes de Laurent Blanc ont bien tiré les premiers avec un premier but d’Adrien Rabiot (16e). Dernier club français en lice dans les campagnes européennes, le Paris Saint-Germain, éliminé en quart de finale l’an dernier par le FC Barcelone de Lionel Messi, pensait avoir fait le plus dur face à Chelsea.

    Mais les Blues n’ont pas tardé à donner la réplique avec une réalisation de Diego Costa (27e). Impliqué sur 17 buts lors de ses 15 derniers matches toutes compétitions confondues avec Chelsea, Diego Costa redonnait du baume au cœur aux supporters de l'équipe anglaise.

    Des retrouvailles musclées

    Il restait encore beaucoup trop de temps pour se dire que le nul suffirait au bonheur des supporters du PSG. Ces retrouvailles musclées entre ces deux géants européens ont été à couteau tiré pendant plus d’une heure dans l’antre de Stamford Bridge. Durant la première période, le PSG perdait trop de ballons dans l'entrejeu et prenait trop de risque dans les relances pour ne pas inquiéter les fans de Zlatan Ibrahimovic.

    Si l’effectif du PSG est obsédé par la Ligue des champions, il s’est fait peur à plusieurs reprises avec notamment les tirs de Cesc Fabregas (40e) et d’Eden Hazard (42e). A la 45e minute, Trapp, le portier parisien, relâche une frappe croisée du droit de Diego Costa.

    Le triple champion de France en titre qui est rentré aux vestiaires dans la peau du qualifié savait qu’il fallait faire face à une équipe agressive. Si lors de la seconde période Kevin Trapp, a été à la parade dans un double arrêt (65e), c’est finalement Zlatan Ibrahimovic, passeur décisif sur la réalisation de Rabiot, qui est venu inscrire le deuxième but libérateur à la 67 minute. « Le résultat est juste et on a très bien géré », dira simplement Angel Di Maria au coup de sifflet final.


    Le Benfica Lisbonne s'est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions en s'imposant sur la pelouse du Zenit Saint-Petersbourg 2-1 mercredi 9 mars lors du huitième de finale retour, après avoir remporté la manche aller 1-0.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.