GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le modèle économique de Facebook et Google est une «menace» pour les «droits humains», selon Amnesty
    • Séisme de magnitude 6,1 dans le nord-ouest du Laos
    Afrique

    L’Agence mondiale antidopage retoque le Kenya à 85 jours des JO 2016

    media Le Kényan Conseslus Kipruto pourrait-il participer aux JO 2016 suite à la décision de l'AMA ? REUTERS/Ibraheem Al Omari

    L’Agence mondiale antidopage (AMA) a porté un coup sévère au Kenya, ce 12 mai 2016 à Montréal. L’AMA estime que ce pays très performant en athlétisme n’est toujours pas en conformité avec les règles de lutte contre le dopage. Une déclaration qui met encore plus en péril la participation des athlètes kényans aux Jeux olympiques 2016.

    L’Agence mondiale antidopage (AMA) vient-elle de porter un coup fatal à la participation des athlètes kényans aux Jeux olympiques d’été 2016 (5 au 21 août au Brésil) ? La possible suspension du Kenya pour les JO 2016, déjà évoquée par la Fédération internationale d’athlétisme (Iaaf), n’a jamais semblée aussi réelle.

    L’Iaaf va en tout cas devoir étudier sérieusement ce sujet sensible lors de la prochaine réunion de son conseil directeur, le 17 juin à Vienne.

    Une réaction kényane tardive et insuffisante

    En effet, l’AMA a affirmé que la législation du Kenya restait non-conforme aux règles d'éthique sportive, ce 12 mai 2016. L’institution basée à Montréal, au Canada, avait déjà adressé plusieurs avertissements à ce pays d’Afrique de l’Est, épinglé plusieurs fois ces dernières années, en athlétisme surtout.

    Le Kenya s’est doté fin avril, avec beaucoup de retard, d’un nouvel arsenal en matière de lutte contre le dopage. Un dispositif visiblement insuffisant selon l’AMA qui semblait surtout focalisée sur la Russie, ces derniers mois.

    En août 2015, le Kenya était devenu le tout premier pays africain à finir en tête du classement des médailles aux Championnats du monde d’athlétisme.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.