GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 19 Juin
Jeudi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Sports

    JO 2016: La France à la recherche de médailles et de l’édition 2024

    media Le nageur français Yannick Agnel double médaille d'or à Londres en 2012. REUTERS/David Gray

    Les Jeux olympiques de Rio au Brésil (du 5 au 21 août) pourraient permettre à la France de dépasser le nombre de médailles remportées à Pékin en 2008. Et pendant ces deux semaines de compétition, l’autre enjeu sera de faire en sorte de mettre en avant la candidature de la France pour l’édition de 2024 avec la candidature de Paris.

    De notre envoyé spécial,

    Situé au pied du célèbre Corcovado et bordant le lac Rodrigo de Freitas où se dérouleront les épreuves d’aviron, le club France attend avec impatience de fêter les premières médailles tricolores. A Rio, la délégation française compte près de 400 athlètes. Elle voudra faire mieux qu'en 2008 à Pékin avec 41 médailles, un record.

    La France pourra encore compter sur la natation qui avait glané sept médailles, dont quatre en or à Londres en 2012. Les judokas peuvent espérer au moins dix médailles, avec évidemment Teddy Riner, champion olympique en titre (plus de 100 kg) et porte-drapeau de l’équipe de France. Les tricolores pourraient briller dans au moins vingt disciplines.

    Faire mieux que les 15 médailles d'or d'Atlanta

    « Nous avons le potentiel pour atteindre, voire dépasser le record de médailles établi à Pékin, s’enthousiasme Denis Masseglia, président du Comité national olympique français. Nous avons la capacité d’atteindre cette dimension d’une quarantaine de médailles ». A Atlanta en 1996, la France avait battu son record de médailles d'or (15).

    En dehors de la compétition, la France est aussi là pour défendre son dossier de candidature pour les JO de 2024. Le président de la République est arrivé le jeudi 4 août pour une visite de deux jours, il a rejoint Anne Hidalgo, la maire de la capitale, déjà sur place depuis quelques jours. « C’est la France qui, à travers Paris, est candidate, et il était de mon devoir d’être là pour rencontrer le plus grand nombre possible de représentants du mouvement olympique et les convaincre que Paris est le meilleur choix », explique François Hollande juste après avoir posé les pieds au Brésil. Il a décoré le footballeur brésilien Paulo César de la Légion d'honneur et l'a même nommé ambassadeur de la candidature de Paris 2024. Après l’Euro 2016 de football, la France a bien l’intention d’organiser un autre évènement planétaire.

    Les JO 2024 après ceux de 1924 !

    L’échec de 2012 est encore dans toutes les mémoires. « Notre premier atout, c’est que toute la France est derrière la candidature de Paris », assure pourtant Français Hollande qui recevra en octobre prochain à Paris les membres de la délégation du Comité international olympique pour évaluer la candidature. François Hollande s'était déjà rendu à Lausanne en Suisse, en avril 2015, au siège du Comité international olympique (CIO) pour y soutenir la candidature parisienne. La France a accueilli les JO en 1900 et en 1924.

    « Je défends les JO à Paris. En termes de rayonnement, c’est quelque chose d’essentiel aussi bien pour le Brésil que pour la France », argumente Arnaud Di Pasquale, directeur technique national du tennis français. « Cela fait un moment que l’on voudrait avoir les Jeux et moi je suis favorable à cette idée même si je n’ai pas toutes les données », dit le Français Gilles Simon, présent à Rio pour le tournoi de tennis. « Nous sommes une nation olympique et c’est mon rêve de voir les JO à Paris. C’est normal pour quelqu’un qui aime le sport », raconte de son côté son compatriote Gaël Monfils, fan de basket.

    Los Angeles, considérée comme favorite avec Paris, a reçu l'appui du secrétaire d'Etat John Kerry, qui représentera Barack Obama durant la cérémonie d'ouverture vendredi soir. L’élection de la ville hôte aura lieu le 11 janvier 2017.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.