GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
Mardi 23 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 25 Octobre
Vendredi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Sports

    Cristiano Ronaldo, Ballon d’Or 2016

    media Cristiano Ronaldo, attaquant du Real Madrid et de la « Seleção », a remporté son quatrième Ballon d'Or. PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP

    Le verdict est tombé ce lundi 12 décembre 2016. L’international portugais Cristiano Ronaldo a gagné le Ballon d’Or 2016, son quatrième. Il a devancé son grand rival, l’Argentin Lionel Messi, et le Français Antoine Griezmann. Le Portugais devient le deuxième joueur à avoir conquis le plus grand nombre de ce trophée décerné par France Football, derrière l’intenable Lionel Messi et ses cinq titres.

    Le suspense n’était pas réellement à son comble pour ce 61e Ballon d’Or, décerné uniquement par le magazine France Football sans la Fifa, pour la première fois depuis 2009. Cristiano Ronaldo a remporté les deux principales compétitions de l’année, la Ligue des champions avec le Real Madrid et le Championnat d’Europe avec le Portugal. Les rumeurs l'annonçant lauréat de ce trophée couraient depuis plusieurs semaines.

    Cristiano Ronaldo, le choix des journalistes

    Après six ans de collaboration avec France Football, la Fifa a décidé  de quitter le navire et de recréer un trophée spécifique qu’elle décernera le 9 janvier prochain à Zurich.

    L'électorat était donc composé uniquement d'un collège de journalistes, 173 pour être plus précis, qui ont repris scrupuleusement les anciens critères de l’attribution : les performances individuelles et collectives, c’est-à-dire le palmarès durant l'année considérée, le talent et le fair-play, ainsi que la carrière du joueur.

    Sur cette année 2016, peu de joueurs auront réussi à réunir ces critères, et Cristiano Ronaldo a eu les faveurs des journalistes qui ont voté à la majorité pour l’international portugais. Un vote qui a eu lieu avant les révélations de l'affaire « Football Leaks » qui soupçonne Cristiano Ronaldo d'avoir dissimulé 149,5 millions d'euros dans les paradis fiscaux depuis 2008.

    Le Portugal et le Real Madrid portent CR7

    Cristiano Ronaldo a réalisé une année considérable en termes de statistiques, même si son rival Lionel Messi le devance en termes de buts marqués. En 2016, le Portugais a pour l'instant marqué 51 buts toutes compétitions confondues, contre 58 pour l’international argentin.

    Tout s’est joué sur le palmarès. Lionel Messi a remporté le championnat d’Espagne, la Coupe du Roi et la Supercoupe espagnole avec le FC Barcelone. Trois compétitions nationales, tandis que CR7 a réussi à soulever la Ligue des champions avec le Real Madrid pour la onzième fois de l’histoire du club, et surtout le natif de Madère a gagné son tout premier titre avec la sélection portugaise, en s’imposant lors de l’Euro 2016 disputé en France. Un titre avec son équipe nationale, ce que n’a pas réussi l’Argentin qui a perdu trois finales de suite avec l’Albiceleste, au Mondial 2014 et lors de la Copa América 2015 et 2016.

    La « Seleção » et le Real Madrid ont porté Cristiano Ronaldo vers ce quatrième sacre, qui lui permet de doubler le Français Michel Platini et les Hollandais Johan Cruyff et Marco Van Basten, qui détiennent trois Ballons d’Or chacun. La dernière marche à franchir sera certainement la plus difficile pour CR7 : Lionel Messi a déjà cinq trophées dans sa besace, et est deux ans plus jeune que le Portugais.

    Cristiano Ronaldo, un homme heureux

    L'international portugais était heureux de recevoir ce quatrième Ballon d'Or, lors de l'entretien concédé à France Football et à l'Equipe Tv. « C'est pour moi un grand honneur de recevoir mon quatrième Ballon d'Or. L'émotion est la même que pour le premier. C'est de nouveau un rêve qui se réalise. Je n'aurais jamais imaginé remporter quatre fois ce trophée. Je suis vraiment heureux et comblé. C'est pour moi l'occasion de remercier tous les coéquipiers, la sélection nationale, le Real Madrid et toutes les personnes, tous les joueurs qui m'ont aidé à remporter cette récompense individuelle. Vous pouvez imaginer à quel point je suis fier de recevoir ce magnifique trophée ».

    Cristiano Ronaldo a également admis que le titre avec le Portugal avait une saveur spéciale par rapport à la onzième Ligue des champions avec les Madrilènes. « La différence, c'est que le Real Madrid est habitué à gagner. C'est pour ça qu'il a onze Ligue des champions. Le Portugal, lui n'avait jamais remporté un titre important. Ce n'est pas manquer de respect à la Ligue des champions, que de valoriser un peu plus le titre du Portugal. Gagner l'Euro avec la sélection fut pour moi un niveau au-dessus. C'est comme quand j'ai gagné mon premier Ballon d'Or en 2008. C'est spécial. En somme, ce fut une année inoubliable ».

    Le capitaine de la « Selecção » n'a pas échappé aux questions sur révélations de l'affaire « Football Leaks ». « J'ai bien fait les choses. Il y a beaucoup d'innocents en prison. Et moi, je me sens un peu comme ça. Je ne dis pas toujours ce que je pense parce que, parfois, ça me porte préjudice, mais bien entendu que tout ça ne m'a pas fait du bien. Je n'ai pas de raisons de mentir. Ce qui est sorti me dérange. Parce que ce n'est pas vrai. Le mensonge dérange. La vérité finit toujours par éclater. Tôt ou tard », a assuré le Portugais.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.