GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Décembre
Dimanche 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Ligue Europa: Lyon se mesurera à Besiktas en quarts

    media Alexandre Lacazette espère guider Lyon vers la qualification lors des quarts de finale de la Ligue Europa contre Besiktas. REUTERS/Robert Pratta

    Le tirage au sort des affiches des quarts de finale de la Ligue Europa s’est tenu à Nyon (Suisse) ce vendredi 17 mars, une heure après celui de la Ligue des champions. Lyon, dernier rescapé français, évite l’épouvantail Manchester United. Mais la tâche ne sera pas aisée contre Besiktas, avec la manche retour en Turquie.

    Après avoir dompté l’AS Rome en huitièmes de finale de la Ligue Europa, l’Olympique lyonnais se prend à rêver à un printemps radieux sur la scène européenne. Si la Ligue des champions s’est toujours refusée aux Gones [les enfants lyonnais, NDLR] quand ces derniers dominaient la Ligue 1 durant la première décennie des années 2000, la Ligue Europa sera peut-être moins difficile à conquérir. En tout cas, Lyon sait désormais à quoi s’en tenir.

    Lyon devra gérer la pression du public turc

    Le tirage au sort des quarts de finale a été effectué ce vendredi 17 mars à Nyon (Suisse), comme le veut la coutume. Un choc avec Manchester United aurait été aussi savoureux que périlleux, les Red Devils nourrissant eux aussi des grandes ambitions. Mais les boules ont désigné un autre adversaire pour les hommes de Bruno Genesio : Besiktas, l’un des trois grands clubs d’Istanbul avec Galatasaray et Fenerbahçe. Avant d’en arriver là, les Turcs ont été repêchés de la Ligue des champions – comme les Lyonnais – et ont ensuite battu l’Hapoël Beer-Sheva, puis l’Olympiakos.

    Dans l’effectif du Besiktas, on trouve quelques noms connus : Adriano, l’ancien défenseur du Barça, mais aussi Ryan Babel, l’ancienne flèche néerlandaise de Liverpool. Le BJK compte aussi dans ses rangs deux champions continentaux : l’imprévisible Portugais Ricardo Quaresma et l’attaquant camerounais Vincent Aboubakar, héros des Lions indomptables lors de la dernière CAN. L’OL ne manque pas de qualités et semble armé pour répondre au défi, mais la configuration de cette double confrontation lui est défavorable : le match retour aura lieu à Istanbul au Vodafone Arena, lieu où les fans de Besiktas sont habitués à mettre une ambiance de folie. Ce dernier critère peut s’avérer très important.

    MU face à Anderlecht, un alléchant Ajax-Schalke

    Des huit équipes encore en lice, le grand favori naturel est bien sûr Manchester United. Le club mancunien, qui a encore procédé à des investissements colossaux l’été dernier (Paul Pogba, Henrikh Mkhitaryan, Eric Bailly, Zlatan Ibrahimovic…), veut remporter ce trophée pour marquer son retour programmé dans la cour des très grands. Et ce serait aussi un clin d’œil particulier pour son entraîneur José Mounrinho qui, en gagnant feu la Coupe de l’UEFA (l’ancienne mouture de la Ligue Europa) en 2003 avec Porto, fit son entrée dans le bal des coachs les plus reconnus au monde. Pour cela, il faudra d’abord passer l’obstacle Anderlecht en quarts.

    Le Celta Vigo est le dernier club espagnol encore en course et donc capable de poursuivre l’hégémonie ibérique en Ligue Europa, après les trois sacres consécutifs du FC Séville. Les Galiciens devront venir à bout des Belges du KRC Genk. La dernière affiche devrait aussi être très intéressante entre deux clubs qui ont quelques ambitions : les Néerlandais de l’Ajax Amsterdam vont défier les Allemands de Schalke 04.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.