GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Football: France-Espagne, un match de gala

    media Didier Deschamps (c), le sélectionneur des Bleus. REUTERS/Eric Vidal

    L’équipe de France, qui a battu le Luxembourg (3-1) en qualification du Mondial 2018 s’apprête à une soirée de gala face à l'Espagne, mardi 28 mars au Stade de France. Les Bleus vont affronter la nation qui a réalisé l'incroyable triplé Euro 2008, Mondial 2010 et Euro 2012.

    Même si l’Espagne a été éliminée en huitièmes de finales par l’Italie lors de l’Euro 2016, et n’a pas brillé au Mondial 2014 au Brésil en ne passant même pas la phase de groupe, la rencontre devrait être alléchante sur le papier. Au total, la France a affronté 34 fois l'Espagne pour un bilan de 12 victoires, 7 nuls et 15 défaites (37 buts marqués et 61 buts encaissés).

    Des défections successives chez les Bleus

    Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus, qui a aligné sa meilleure équipe face au Luxembourg, devrait faire tourner son effectif. « Il y a des joueurs qui ont des échéances importantes avec leurs clubs », notamment la finale de Coupe de la Ligue PSG-Monaco (samedi 1er avril), a souligné le sélectionneur, comme pour relativiser la pertinence de son équipe de départ face à la Roja.

    « Je ferai en sorte qu'un maximum de joueurs aient du temps de jeu », a aussi avancé l’ancien champion du monde, confronté à une double problématique, entre son groupe très rajeuni et l'hécatombe dans le bloc défensif depuis le début du rassemblement, avec les défections successives de Sagna, Pogba, Sidibé et Rami, outre Kimpembe forfait samedi dernier et toujours incertain. « L’Espagne reste une référence avec un jeu qui reste basé sur la possession de balle. C’est bien d’avoir de l’adversité et de la qualité face à nous, quitte à souffrir », avoue Deschamps.

    Mbappé, après un petit quart d'heure plein de promesses pour sa première cape à 18 ans, connaîtra-t-il sa première titularisation ? Et évoluera-t-il à gauche, comme samedi, ou en deuxième attaquant comme à Monaco, pourquoi pas associé à Griezmann, le plus Espagnol des Français ? Si Griezmann s'attend à un « beau match » face à une « grosse équipe », Didier Deschamps avance au sujet de Mbappé : « Il a déjà une bonne maturité. Il est précoce dans tout ce qu’il fait. Il est capable d’être lucide et efficace. »

    Le trio Andrés Iniesta, Sergio Busquets et Gerard Piqué

    Du côté espagnol, Diego Costa est incertain, victime dimanche à l'entraînement d'une « lésion osseuse aiguë » à une cheville, selon sa Fédération (RFEF). Un coup dur pour le sélectionneur Julen Lopetegui, qui avait installé depuis sa prise de fonctions en juillet dernier le Brésilien d'origine à la pointe de l'attaque, et pourrait du coup recourir à Morata, en manque de temps de jeu au Real Madrid, ou Aspas (Celta Vigo).

    L’Espagne a aussi obtenu l'essentiel lors de cette séquence internationale, avec une victoire 4-1 contre Israël en qualifications, où elle reste engagée dans un mano à mano avec l'Italie pour la tête du groupe (la Roja n'a l'avantage sur les Azzurri qu'à la différence de buts dans le groupe G).

    Le nouveau sélectionneur Julen Lopetegui, qui a remplacé l'emblématique Vicente Del Bosque, pourra encore compter sur Andres Iniesta, Sergio Busquets et Gerard Piqué. Le trio de 30 ans de moyenne d'âge, membre du club restreint des survivants du récent passé glorieux au sein de la sélection, continuent d'incarner le présent de l'Espagne.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.