GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 19 Juillet
Jeudi 20 Juillet
Vendredi 21 Juillet
Samedi 22 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 24 Juillet
Mardi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Ligue Europa: Lyon coule à Amsterdam

    media Anthony Lopes, le gardien de l'Olympique lyonnais, a cédé quatre fois sur le terrain de l'Ajax Amsterdam en demi-finale aller de la Ligue Europa. Michael Kooren / Reuters

    L’Olympique lyonnais s’est lourdement incliné sur le terrain de l’Ajax Amsterdam (4-1) en demi-finale aller de la Ligue Europa. Les Néerlandais se sont baladés dans la défense lyonnaise. Les Gones devront réaliser un match parfait lors de la manche retour pour espérer inverser une situation très compliquée.

    Il n’y a pas eu photo. A l’Amsterdam ArenA, l’Olympique lyonnais espérait faire un résultat ce mercredi 3 mai en demi-finale aller de la Ligue Europa. Les espoirs rhodaniens se sont vite évanouis en terre néerlandaise. Intraitable face aux Gones (4-1), l’Ajax Amsterdam a pris une grosse option sur la qualification pour la finale.

    L’Ajax impitoyable face aux erreurs lyonnaises

    Remplaçant au coup d’envoi, Alexandre Lacazette, le buteur lyonnais, a pu rapidement constater l’écart de niveau entre son équipe et le vice-champion des Pays-Bas en titre. Le trident Mathieu Valbuena-Nabil Fekir-Maxwel Cornet, aligné en attaque, n’a quasiment pas vu le jour dans le premier acte, sauf sur une action où Cornet a vu André Onana, le gardien de l’Ajax, sauvé son camp (10e). Une simple éclaircie avant la tempête.

    La défense de l’OL a pris l’eau peu après. Sur un coup franc bien tiré, Bertrand Traoré a effleuré le cuir de la tête et trompé Anthony Lopes une première fois (25e). Surmotivés, les Amstellodamois auraient ensuite dû bénéficier d’un penalty après un accrochage de Nicolas Nkoulou sur Kasper Dolberg (28e). Le Danois s’est fait justice lui-même en doublant la mise quelques instants plus tard (34e). Le dégagement raté de Lopes et la mauvaise anticipation de Mouctar Diakhaby ont été sanctionnés avec froideur par le jeune attaquant de 19 ans.

    Grâce à Valbuena, il reste un faible espoir

    Empruntés dans le premier acte, les Lyonnais espéraient présenter un visage plus conquérant en seconde période. Hélas, l’Ajax a remis l’OL la tête sous l’eau très rapidement grâce à Amin Younes, tout heureux de bénéficier d’un énième ballon mal sorti par l’arrière-garde lyonnaise (49e). Diakhaby a eu beau se jeter, le cuir avait bien franchi la ligne de but.

    Au bord de la rupture, Lyon est parvenu à refaire surface grâce à une frappe imparable de Mathieu Valbuena (66e), toujours combatif malgré le scénario. Nabil Fekir a ensuite eu le ballon du 3-2, mais l’international français a perdu son duel avec Onana. Le Burkinabè Traoré, lui, s’est montré plus réaliste sur une nouvelle errance de la défense lyonnaise. Le joueur prêté par Chelsea a crucifié Lopes (71e) et scellé la nette victoire des siens (4-1). L’entrée de Lacazette dans le dernier quart d’heure n’a rien changé.

    L’Ajax n’a pas tergiversé pour punir la fébrilité de Lyon ce mercredi. On n’a pas reconnu l’équipe qui a sorti l’AS Rome et Besiktas lors des tours précédents. Le but de Valbuena laisse un mince espoir à l’OL pour le match retour, jeudi 11 mai. Mais il faudra que les hommes de Bruno Genesio livrent une prestation bien plus consistante pour entretenir le rêve d’une première finale européenne.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.