GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Septembre
Samedi 16 Septembre
Dimanche 17 Septembre
Lundi 18 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Septembre
Jeudi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Ligue des champions: le Real Madrid souffre mais rejoint la Juventus en finale

    media Isco (à gauche) et Benzema, duo décisif pour le Real Reuters / Juan Medina

    Large vainqueur lors de la demi-finale aller (3-0), le Real Madrid a souffert pendant 40 minutes au retour sur le terrain de l’Atletico avant d’assurer sa qualification grâce à un but d’Isco. Les Madrilènes vont disputer leur troisième finale en quatre ans le 3 juin face à la Juventus Turin.

    Les joueurs de l’Atletico Madrid et leurs 50 000 supporters ont cru à cette « remontada » (remontée en espagnol) annoncée impossible. Mais l’espoir n’a duré que jusqu’à la 42e minute. Celle choisie par Isco pour inscrire le but libérateur pour le Real et assassin pour les Colchoneros.

    Face à son voisin et pire ennemi, l’Atletico ne se pose pas de question au moment d’entamer la rencontre. La tactique était simple : jouer long et direct pour éviter de se frotter à la qualité du milieu de terrain adverse, être présent sur les deuxièmes ballons et mettre de l’impact. L’option se révèle tout de suite gagnante. Sous pression, le Real cède une première fois sur corner (but de Saul Niguez, 12e) et une deuxième sur un penalty d’Antoine Griezmann (16e) après une faute de Raphael Varane sur Fernando Torres.

    Quinzième finale pour le Real Madrid

    Les hommes de Diego Simone sont à un but de rattraper leur retard après moins de 20 minutes de jeu. Incapables répondre au défi physique des rouge et blanc, les hommes de Zidane sont sous la menace constante. Mais victime de sa débauche d’énergie dans la première demi-heure, l’Atletico accuse le coup physiquement. Le Real peut alors mettre le pied sur le ballon et étaler sa science de la conservation et des passes à donner le tournis.

    Benzema se fait une joie d’éliminer ainsi trois joueurs sur le côté gauche avant de servir Kroos, dont le tir est repoussé par Oblak sur Isco, qui marque à bout portant. Un but qui éteint l’euphorie des Colchoneros, et tout suspense. Car à ce moment de la rencontre, l’Atletico a besoin de marquer trois buts pour se qualifier. Cela n’arrivera pas, même si Kevin Gameiro par deux fois (66e et 77e) a l’occasion de redonner espoir aux siens, mais Keylor Navas prend le dessus sur le Français.

    Le Real Madrid va donc disputer sa 15e finale de Ligue des champions le 3 juin face à la Juventus Turin. Le club madrilène sera en quête d’un 12e trophée et son entraîneur français, Zinedine Zidane, d’une deuxième victoire consécutive.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.