GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Janvier
Samedi 19 Janvier
Dimanche 20 Janvier
Lundi 21 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 23 Janvier
Jeudi 24 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Attentat en Colombie: l'ELN assure avoir répliqué à des «attaques» du gouvernement (AFP)
    • Colombie: l'ELN veut des «garanties» du gouvernement pour faire rentrer sa délégation de Cuba d'ici 15 jours (AFP)
    • La légende de l'accordéon Marcel Azzola, accompagnateur de Brel, est décédé (agent)
    Afrique

    Mondiaux d’athlétisme 2017: déception pour la Malienne Djénébou Danté

    media La Malienne Djénébou Danté (à droite) en séries du 400 mètres, aux Championnats du monde d'athlétisme 2017 Adrian DENNIS / AFP

    L’unique représentante du Mali aux Championnats du monde 2017 d’athlétisme a été éliminée en séries du 400 mètres, ce 6 août à Londres. Une grosse déception pour celle qui venait de remporter l’or aux Jeux de la Francophonie 2017 et qui espérait battre son record sur le tour de piste.

    De notre envoyé spécial à Londres,

    C’est ce qu’on appelle l’ascenseur émotionnel. Dix jours après avoir remporté la médaille d’or aux Jeux de la Francophonie 2017, la première de l’histoire du Mali, Djénébou Danté est passée à côté de ses Championnats du monde d’athlétisme 2017.

    La sprinteuse de 27 ans a en effet terminé dernière de sa série avec un chronomètre de 54 secondes et 4 centièmes, loin de ses 52.23 d’Abidjan et de son record personnel de 52.16, établi trois semaines plus tôt durant les Championnats de France.

    « Je suis très très déçue, a-t-elle résumé, en tentant de retenir ses larmes. Je pensais que j’allais faire mieux. Mon objectif était de battre mon record et d’aller en demi-finales. Mais je me suis sentie dépassée ».

    « C’est une bonne leçon pour moi »

    La grande sœur du footballeur Abdoul Karim Danté a visiblement présumé de ses forces. « En même temps, c’est une bonne leçon pour moi, parce que j’ai enchaîné pas mal de courses, notamment avant les Championnats de France Elites et la Francophonie. […] Peut-être aussi que j’étais trop décidée à faire mieux », lâche celle qui s'entraîne au AC Paris-Joinville en France.

    Celle qui avait été la porte-drapeau du Mali aux JO 2016 conclut : « Mon prochain objectif, ce sont les JO. Je veux continuer jusqu’à Tokyo. Je compte faire une bonne préparation, pas comme celle que j’ai suivie avant de venir ici... »

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.