GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Septembre
Samedi 23 Septembre
Dimanche 24 Septembre
Lundi 25 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 27 Septembre
Jeudi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    La Vuelta: le tour d'Espagne commence par un contre-la-montre en France

    media Le cycliste espagnol Alberto Contador (Trek) est sur les rangs pour prendre le départ de sa dernière course internationale (photo d'illustration).ta da Espanha, que termina em 10 de setembro. REUTERS/Benoit Tessier

    Après l'Italie, la France c'est au « tour » de l'Espagne de mettre ses routes et paysages en valeur avec les grands débuts ce samedi de la Vuelta 2017. Si Christopher Froome se présente comme le favori numéro 1, plusieurs coureurs n'ont pas dit leur dernier mot et comptent bien l'ennuyer jusqu'à Madrid. Mais de Nîmes -où sera donné le top départ- à Madrid, il y a de la route...

    Plus impitoyable que le Tour de France, et c’est un connaisseur, Christopher Froome lui-même, qui le dit, La Vuelta partira de l'hexagone voisin cette année, pour la 1ère fois de son histoire. Le départ est en effet donné à Nîmes ce samedi 19 août dans l'après-midi avec un contre-la-montre par équipe sur 13,7 km.

    La plus difficile des grandes boucles annuelles propose un plateau hétérogène, dépourvu de grands sprinteurs étant donné le peu d'arrivées à pleine vitesse, quatre seulement. Mais la course est riche de grands coureurs avec par exemple trois anciens vainqueurs.

    Sur la ligne de départ, les Italiens Vincenzo Nibali (vainqueur 2010) et Fabio Aru (vainqueur 2015) et le futur retraité Alberto Contador. Le pistolero qui ne voudra sûrement pas faire ses adieux sans un dernier coup d'éclat. Et donc Christopher Froome qui sait que son ambition de doubler la même année Tour de France-Tour d'Espagne ne sera pas facile. Seuls deux monstres sacrés ont réussi le défi : Jacques Anquetil en 1963 et Bernard Hinault en 1978.

    Face à Christopher. Froome, il y a des d'autres prétendants sérieux comme le plus illustre des 20 Français présents, Romain Bardet, quoique tout neuf sur l'épreuve espagnole. Autre candidat, Warren Barguil, fier meilleur grimpeur du dernier exercice en France mais aussi un certain Adam Yates, le Britannique qui avait préféré faire l'impasse sur les routes tricolores...

    Grand absent, le Colombien Nairo Quintana, tenant du titre, qui n'a pas coché ce Tour d'Espagne à son agenda 2017.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.