GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 24 Novembre
Samedi 25 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Ligue des champions: neutralisé par Besiktas, Monaco rate le coche

    media Le Chilien de Besiktas Gary Medel accroche le Brésilien de Monaco Fabinho, et les deux équipes font match nul (1-1). Murad Sezer/Reuters

    L'AS Monaco n'a pu faire mieux qu'un match nul sur le terrain de Besiktas (1-1) ce mercredi dans cette 4e journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Toujours derniers du groupe G, les Monégasques n'ont plus qu'une petite chance d'accrocher un billet pour les 8es de finale.

    Mathématiquement, c'est encore jouable. Et le football est un sport fait de rebondissements. Mais difficile, désormais, d'avoir encore beaucoup d'espoir en l'avenir de l'AS Monaco en Ligue des champions. Après un nul et deux défaites, les champions de France devaient s'imposer en Turquie contre Besiktas ce mercredi 1er novembre pour conserver de bonnes chances d'arracher une qualification pour les 8es de finale. Ils ont raté cet objectif et repartent frustrés avec seulement le point du nul (1-1).

    Rony Lopes avait frappé au meilleur des moments

    Dans l'ambiance toujours aussi assourdissante du Vodafone Park, le stade des Aigles Noirs, l'ASM a pourtant livré bataille. Et contrairement au match aller à Louis-II où Besiktas est venu donner une petite leçon aux joueurs de Leonardo Jardim (défaite 1-2 à domicile), les champions de France ont cette fois répondu présents dans le défi et fait jeu égal, voire plus par moment.

    Malgré la sortie prématurée de Thomas Lemar à cause d'une épaule douloureuse (25e), Monaco a fini par concrétiser sa bonne impression au meilleur des moments, c'est-à-dire avant la pause. Joao Moutinho a récupéré le cuir dans les pieds turcs et l'a transmis à Rony Lopes. A l'entrée de la surface, l'international Espoir portugais a enroulé son tir du pied gauche et trompé Fabricio (45e+1). Le Vodafone Park, très bruyant juste avant, c'est alors tu.

    Besiktas sanctionne, Baldé vendange la balle de match

    Mais après la pause, les joueurs du Rocher ont payé cher leur retour timide. Et Besiktas en a profité. Youri Tielemans a perdu le ballon en s'égarant dans ses dribbles, Tolgay Arslan a mené le contre et trouvé Ricardo Quaresma dans la surface. Jorge a alors commis une faute indiscutable sur le maître à jouer des locaux. Danijel Subasic est parti du bon côté et a même touché le ballon, mais il n'a pu sortir le penalty de l'égalisation signé Cenk Tosun (54e).

    Dans ce match plaisant à suivre, avec de l'animation de part et d'autre et une atmosphère encore plus chaude au fil des minutes qui s'égrénaient, c'est bien Monaco qui a le plus tenté. Mais faute de chance ou de réussite, Fabinho et les siens n'ont pu faire la différence. Andrea Raggi, Kamil Glik et Jemerson ont vu toutes leurs tentatives sur corner détournées de justesse. Keïta Baldé, titulaire en l'absence de Radamel Falcao, a eu la balle de match dans le temps additionnel, mais le Sénégalais a mal géré sur le coup et a envoyé son tir mal assuré droit sur le gardien.

    Monaco, un demi-finaliste mal en point

    Le résultat final fait un heureux : Besiktas, qui devient le 3e club à valider son ticket pour les 8es de finale après le PSG et le Bayern Munich mardi. Les Turcs sont assurés de finir 1er ou 2e du groupe G. Pour Monaco, en revanche, la mission, déjà difficile avant le coup d'envoi, se complique davantage. Les demi-finalistes de la dernière Ligue des champions sont toujours derniers et ne peuvent plus espérer terminer en tête. La 2e place est encore jouable, mais l'ASM va devoir gagner ses deux derniers matches et espérer des résultats favorables dans les autres rencontres avec le RB Leipzig et le FC Porto.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.