GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Dimanche 17 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Décembre
Mercredi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Equipe de France: il y a des places à prendre dans le groupe de Deschamps

    media Layvin Kurzawa (à gauche) et Nabil Fekir (à droite) sont de retour dans le groupe des Bleus qui affronteront les Gallois et les Allemands en amical. Franck Fife / AFP

    Didier Deschamps, confronté à plusieurs défections, a convoqué un groupe remanié pour les matches amicaux contre le pays de Galles et contre l’Allemagne. Anthony Martial et Nabil Fekir sont de retour, tandis que Benjamin Pavard et Steven Nzonzi sont appelés pour la première fois. A 7 mois de la Coupe du monde, le groupe de Deschamps reste ouvert.

    Pour ses deux derniers matches de l’année 2017, en amical face au pays de Galles (10 novembre) et en Allemagne (14 novembre), l’équipe de France s’offre un lifting un peu forcé Ce jeudi 2 novembre, Didier Deschamps a donné sa liste des 24. Et il y a du nouveau dans la maison bleue.

    Lloris forfait, Costil appelé

    Le sélectionneur a dû composer avec plusieurs absents sur blessure. Et chaque ligne est impactée, y compris celle des gardiens de but. Touché aux adducteurs, le capitaine Hugo Lloris manque à l’appel. Du coup, Benoît Costil a été appelé en renfort. Mais il n’y a quasiment pas de suspense à ce poste où la hiérarchie est établie ainsi depuis la fin de l’Euro 2016 : Lloris est n°1, Steve Mandanda est n°2, Alphonse Areola est n°3, Costil est juste derrière.

    Première pour Pavard, retour de Kurzawa

    La première nouveauté est en défense. Deschamps a pour habitude d’appeler 8 joueurs. A la longue blessure de Benjamin Mendy (sera-t-il opérationnel pour la Coupe du monde en juin ?) s’est ajoutée celle de Djibril Sidibé, qui souffre du pubis. Conséquences : Layvin Kurzawa est de retour, et surtout, Benjamin Pavard est convoqué pour la première fois. Le défenseur de 21 ans joue à Stuttgart et occupe le flanc droit. Formé à Lille, Pavard « a été très performant avec son club et en sélection Espoirs », selon Deschamps, qui ajoute que « c’est un défenseur central à la base, il peut jouer à d’autres positions ». Un choix qui ne présage rien de bon pour Sébastien Corchia. Les Marseillais Adil Rami et Jordan Amavi sont aussi absents.

    Nzonzi débarque, Bakayoko non retenu

    Du nouveau aussi dans l’entrejeu avec la première convocation de Steven Nzonzi. Le milieu axial profite des blessures de N’Golo Kanté et de Paul Pogba pour rejoindre le groupe France. Ses bonnes performances avec Séville lui permettent tout de même d’être appelé alors que Tiémoué Bakayoko ne l’est pas. Nzonzi tient peut-être sa chance de bousculer la hiérarchie, comme Corentin Tolisso avant lui .

    Fekir et Martial reviennent dans le chantier de l’attaque

    La ligne offensive des Bleus apparaît comme un petit casse-tête pour Didier Deschamps. Des « problèmes de riches », selon l’expression. Car il s’avère que le sélectionneur dispose de plusieurs talents dans ce secteur, à tel point qu’il n’appelle toujours pas Wissam Ben Yedder, pourtant en grande forme à Séville.

    Comme attendu, l’entraîneur a rappelé Nabil Fekir, qui réalise une première moitié de saison de très haut niveau avec Lyon. Il a aussi convoqué Anthony Martial, alors que l’attaquant de Manchester United n’avait plus fréquenté les Bleus depuis octobre 2016. L’ex-Monégasque revient à la faveur de ses performances avec les Red Devils. Mais difficile d’y voir clair dans cette liste quand on sait que Thomas Lemar, Ousmane Dembélé et Dimitri Payet sont blessés (et Karim Benzema toujours laissé de côté). Ces trois hommes absents, Didier Deschamps a donc appelé Kingsley Coman, Nabil Fekir, Olivier Giroud, Antoine Griezmann, Alexandre Lacazette, Anthony Martial, Kylian Mbappé et Florian Thauvin.

    A un peu plus de 7 mois du Mondial en Russie, le groupe de l’équipe de France n’est donc pas figé. Les blessures, les méformes et les retours en forme peuvent modifier les plans de Didier Deschamps. L’Euro 2016 l’a bien montré : six mois avant, ni Umtiti, ni Rami, ni Payet, ni Kanté n’étaient dans les plans du sélectionneur. Les rendez-vous avec les Gallois et les Allemands lui permettront peut-être d’y voir légèrement plus clair… en attendant la suite de la saison 2017-2018.

    LA LISTE DES 24 FRANÇAIS POUR FRANCE-PAYS DE GALLES ET ALLEMAGNE-FRANCE

    Gardiens : Alponse Areola (PSG), Benoît Costil (Bordeaux), Steve Mandanda (OM)

    Défenseurs : Lucas Digne (Barcelone), Christophe Jallet (Nice), Presnel Kimpembe (PSG), Laurent Koscielny (Arsenal), Layvin Kurzawa (PSG), Benjamin Pavard (Stuttgart), Samuel Umtiti (Barcelone), Raphaël Varane (Real Madrid)

    Milieux : Blaise Matuidi (Juventus), Steven Nzonzi (Séville), Adrien Rabiot (PSG), Moussa Sissoko (Tottenham), Corentin Tolisso (Bayern Munich)

    Attaquants : Kingsley Coman (Bayern Munich), Nabil Fekir (OL), Olivier Giroud (Arsenal), Antoine Griezmann (Atlético de Madrid), Alexandre Lacazette (Arsenal), Anthony Martial (Manchester United), Kylian Mbappé (PSG), Florian Thauvin (OM)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.