GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Dimanche 17 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Décembre
Mercredi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Patrice Evra: une énième colère qui pourrait lui coûter cher

    media Le défenseur de l'Olympique de Marseille Patrice Evra a asséné un coup de pied spectaculaire à un supporter qui le prenait à partie avant le match d'Europa League contre Guimaraes (Portugal), le 2 novembre 2017. MIGUEL RIOPA / AFP

    Après cinq matches sans défaite, l'Olympique de Marseille a chuté, jeudi 2 novembre au Portugal, face au Vitoria Guimares en Ligue Europa (1-0). Mais l'image marquante de la soirée, c'est l'expulsion avant même le coup d'envoi du défenseur Patrice Evra, pour un coup de pied sur un de ses propres supporteurs. Un geste qui n'est pas sans rappeler celui d'un autre Français, Eric Cantona, et qui vient compléter une carrière très tumultueuse.

    Eric Cantona était « indéfendable », il y a 22 ans en Une de l'Equipe. Patrice Evra est pour sa part « insupportable » en tête du quotidien sportif ce vendredi 3 novembre. Les deux photos, les deux attitudes choquent par leur mimétisme, mais les similitudes s'arrêtent là. Cantona avait écopé de sept mois de suspension avant un retour triomphal à Manchester. Evra semble lui de plus en plus au crépuscule de sa carrière.

    Excédé par les insultes de ses propres supporteurs au Portugal, Patrice Evra a d'abord tiré un ballon en direction des tribunes, avant d'en venir aux mains, puis aux pieds, portant un coup violent à hauteur de visage ! Un dérapage qui pourrait coûter très cher au joueur de 36 ans. En coupe d'Europe, l'instance disciplinaire de l'UEFA est en effet intransigeante avec les actes de violence.

    Le club du défenseur international français, l'Olympique de Marseille, a ouvert une enquête interne, ce qui pourrait mener à un licenciement pour faute grave. L'arrière gauche n'en est pas à son 1er dérapage : ancien capitaine de l'équipe de France et de Manchester United, il était l'un des meneurs de la fameuse fronde de Knysna, lors de la fameuse grève des Bleus au Mondial 2010 en Afrique du Sud.

    De nombreux excès en dehors du terrain

    Son franc-parler l'a parfois mené à tenir des propos insultants envers les journalistes et consultants. En 2013, par exemple. Et sur la pelouse, les performances du défenseur sont déclinantes. Lui qui cherchait un dernier challenge excitant en débarquant à l'OM s'est surtout distingué par ses vidéos sur les réseaux sociaux. Ce coup de sang au Portugal s'apparente à la « goutte de trop » pour l'ancien de Monaco et de la Juventus de Turin.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.