GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Janvier
Dimanche 21 Janvier
Lundi 22 Janvier
Mardi 23 Janvier
Aujourd'hui
Jeudi 25 Janvier
Vendredi 26 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: l'Assemblée vote l'instauration du «droit à l'erreur»
    • Décès de la romancière américaine de science-fiction et de «fantasy» Ursula K. Le Guin
    • Etats-Unis: Jerome Powell confirmé à la présidence de la Fed par le Sénat
    • Trump a invité Macron à la Maison Blanche (responsable américain)
    • Libye: au moins 22 morts dans un double attentat à Benghazi
    • Davos: Trump rencontrera May, Netanyahu, Kagame (Maison Blanche)
    • Maduro se dit prêt à se présenter à sa réélection à la présidentielle au Venezuela
    Sports

    Rugby: l’espoir d’une victoire face au Japon pour le XV de France

    media L'équipe de France à l'entrâinement au stade U Arena de Nanterre, le 23 novembre 2017. REUTERS/Charles Platiau

    Le sélectionneur des Bleus, Guy Novès, a choisi de procéder à huit changements dans son XV de départ pour affronter le Japon samedi 25 novembre à l'U Arena de Nanterre. Scott Spedding, Baptiste Serin, Romain Taofifenua et Trinh-Duc font leur retour. Ce sera une première pour Sekou Macalou et Gabriel Lacroix.

    Voilà un certain moment que le rugby français traîne la patte. L’ère Guy Noves devait faire retrouver des couleurs aux Bleus, sauf que rien n’a vraiment changé depuis la période Philippe Saint-André.

    Au mieux, une seule victoire ce mois de novembre

    « On doit montrer de l’orgueil. On en a marre de passer pour des cons », a lancé Mathieu Bastaraud, qui n’avait pas joué avec l’équipe de France depuis la déroute de 2015 face à la Nouvelle-Zélande en quarts de finale de la Coupe du monde (62-13). Cette triste tournée d’automne et cette rencontre perdue face à l’Afrique du Sud samedi dernier a certainement continué à agacer le joueur de Toulon.

    Au mieux, les Tricolores termineront ce mois de novembre avec une victoire contre le Japon. Un bien maigre bilan. Déjà que la tournée du mois de juin en Afrique du Sud avait viré au cauchemar avec trois défaites face aux Springboks.

    Face au Japon, Guy Novès a choisi de procéder à huit changements. Baptiste Serin et François Trinh-Duc remplacent notamment Antoine Dupont et Anthony Belleau à la charnière. Le Bordelais et le Toulonnais connaîtront leur troisième titularisation ensemble sur le synthétique de la U Arena de Nanterre (Hauts-de-Seine), la première depuis le 17 juin et le deuxième test-match contre l'Afrique du Sud lors de la tournée estivale (15-37).

    Sekou Macalou et Gabriel Lacroix, les petits nouveaux

    Les autres entrants par rapport à la défaite contre l'Afrique du Sud (17-18) sont l'arrière Scott Spedding, les centres Henry Chavancy et Damian Penaud, le deuxième ligne Romain Taofifenua, ainsi que le troisième ligne Sekou Macalou et l'ailier Gabriel Lacroix. Ces deux derniers honoreront leur première sélection après avoir brillé avec la réserve des Bleus contre celle des All Blacks le 14 novembre à Lyon (23-28), dans une rencontre qui n'avait pas valeur de test-match. « Je me tiens à ce que j'ai dit : je voulais sur ces 3-4 matches (de novembre) voir un maximum de joueurs et leur donner du temps de jeu pour les évaluer » avance Novès, qui reste sur une série de six défaites, dont cinq test-matches.

    A propos de Gabriel Lacroix, Guy Novès indique qu’il avait « l'intention de le titulariser sur le match du Japon », en raison de son bon début de saison. « Depuis quatre semaines, j'ai rencontré un garçon sérieux, qui a travaillé. Je n'ai laissé personne sur le côté », ajoute le sélectionneur.

    « Nous avons envie de montrer un autre visage, raconte à RFI Romain Taofifénua. On veut faire un bon match et se régaler sur le terrain. Ce n’est pas évident de repartir après les deux dernières défaites, mais nous nous sommes remobilisés. Le Japon doit se dire que c’est le moment de faire un gros à deux de sa Coupe du monde et on ne doit pas les prendre de haut. » Romain Taofifénua aura une motivation supplémentaire puisque son frère Sébastien, 25 ans, sera à ses côtés pour sa deuxième cape sous le maillot tricolore.


    Le XV de départ: Spedding - Thomas, Penaud, Chavancy, Lacroix - (o) Trinh-Duc, (m) Serin - Cancoriet, Picamoles, Macalou - R. Taofifenua, Vahaamahina - Slimani, Guirado (cap), Poirot

    Remplaçants: Chat, S. Taofifenua, Kotze, Jedrasiak, Sanconnie, Dupont, Bastareaud, H. Bonneval

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.