GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Janvier
Vendredi 19 Janvier
Samedi 20 Janvier
Dimanche 21 Janvier
Aujourd'hui
Mardi 23 Janvier
Mercredi 24 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France/Usine Toyota d'Onnaing: Macron évoque un investissement de 300 millions d'euros
    • Afrique du Sud: l'ANC confirme «discuter» du départ anticipé du président Jacob Zuma sans lui fixer cependant de «date butoir»
    • Les Etats-Unis ne «permettront jamais» à l'Iran d'avoir l'arme nucléaire, déclare Mike Pence à Jérusalem
    • Les Etats-Unis exhortent les Palestiniens à reprendre les négociations (Mike Pence)
    • Radio France: le CSA va auditionner Mathieu Gallet le 29 janvier, décision le 31 (communiqué)
    • Jérusalem: des députés arabes expulsés de la Knesset durant le discours de Mike Pence
    • L'offensive turque en Syrie se déroule «en accord avec la Russie» (Erdogan)
    • Syrie: Lavrov accuse les Etats-Unis d'encourager le séparatisme kurde
    • Syrie: les Kurdes sont invités au Congrès de paix prévu à Sotchi (Lavrov)
    Sports

    Tennis: Lucas Pouille permet à la France de remporter sa 10e Coupe Davis

    media Lucas Pouille (g) a apporté la victoire à la France en Coupe Davis. REUTERS/Yves Herman

    La France, poussée au cinquième match par la Belgique, s'est offert sa dixième Coupe Davis grâce à la victoire de Lucas Pouille devant Steve Darcis (6-3, 6-1, 6-0), dimanche 26 novembre à Villeneuve-d'Ascq. Yannick Noah a réussi son pari en guidant pour la troisième fois l'équipe de France vers le Saladier d'argent.

    « Aujourd'hui il n'y avait pas grand-chose à faire contre David Goffin », avait estimé Jo-Wilfried Tsonga, battu sèchement (7-6 (7/5), 6-3, 6-2) par le leader belge qui a ramené son équipe à égalité (2-2) en finale de la Coupe Davis lors du quatrième match. Les Bleus s’en sont donc remis à Lucas Pouille, 23 ans, solide vainqueur du dernier match face à Steve Darcis.

    «J’ai douté, mais ceux qui m’ont enterré vendredi, tant pis pour eux»

    Vendredi, Lucas Pouille s’était, comme Jo-Wilfried Tsonga, cassé les dents face à David Goffin. Pour tenter d'apporter à la France un dixième Saladier d'argent, Pouille, numéro 18 mondial, devait écarter Darcis, le 76e mondial.

    David Goffin avait apporté le premier point à la Belgique en surclassant Lucas Pouille en trois sets (7-5, 6-3, 6-1). Goffin avait changé de dimension cette saison. Sur la lancée de sa belle semaine londonienne, marquée par des coups d'éclat contre le numéro 1 mondial Rafael Nadal et son dauphin Roger Federer, Goffin avait joué juste en ne laissant que des miettes au Nordiste, impuissant devant son public.

    Mais cette défaite de vendredi n’a pas déstabilisé Pouille qui n’a jamais été inquiété face à Darcis. « J’ai douté, mais ceux qui m’ont enterré vendredi, tant pis pour eux », a lancé Lucas Pouille au micro de France Télévision. Et d'ajouter : « Il n'y a rien de plus beau que de gagner en équipe, avec des potes, devant mon public, ma famille, mes amis. On va fêter ça et en profiter un maximum. Je suis fier de mon équipe ». « C’est fabuleux de gagner ici, on est soulagé est heureux », a commenté son compatriote Richard Gasquet.

    La bonne étoile de Yannick Noah

    Rappelé comme le messie, Yannick Noah a réussi son pari en guidant pour la troisième fois l'équipe de France vers le Saladier d'argent avec les mêmes recettes : une capacité à rassembler, de la fermeté et, pour la nouveauté, une forte dose de baraka. Pourtant, le charisme de Noah et les valeurs de dépassement de soi qu'il porte, n'ont pas eu l'effet escompté sur la génération des Jo-Wilfried Tsonga, Richard Gasquet et consorts lors de son retour sur la chaise en 2016.

    En cas de défaite, « cela aurait été chaud pour ma gueule! », avait lâché Noah devant la presse, avant que le jeune Lucas Pouille ne délivre les Bleus. La mission est accomplie.  « J'ai vécu une semaine incroyable. Je n'ai jamais chialé autant. Mais quand tu gagnes, tu te dis "ça vaut vraiment la peine". C'est une aventure humaine. Merci à tout mon staff. », a déclaré Noah en conférence de presse.

    Avec ce dernier succès, les Tricolores mettent fin à une série de trois défaites consécutives en finale (2002, 2010, 2014) et remettent la main sur le Saladier d'argent pour la première fois depuis seize ans.

    La Belgique devra, elle, patienter encore au moins un an pour s'offrir son premier Saladier d'argent. C'est son troisième échec en finale, le deuxième en trois ans après la défaite à Gand en 2015 face à la Grande-Bretagne d'Andy Murray.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.