GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Dimanche 17 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Décembre
Mercredi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Afghanistan: attaque en cours contre un centre d'entraînement militaire à Kaboul (ministère)
    • L'aviation israélienne bombarde des positions du Hamas à Gaza après des tirs de roquettes sur le sud d'Israël (armée)
    • L'électricité a été rétablie à l'aéroport d'Atlanta, aux Etats-Unis, après une panne géante (aéroport)
    Sports

    Serie A: un but miraculeux de son gardien offre à Benevento son premier point

    media Les joueurs de Benevento exultent autour de leur gardien Alberto Brignoli, auteur du but de l'égalisation contre l'AC Milan le 3 décembre 2017 Ciro De Luca/Reuters

    Scénario incroyable ce dimanche dans le championnat d'Italie où Benevento, après 14 défaites en autant de matches, a arraché son premier point face à l'AC Milan (2-2). Le promu a égalisé en toute fin de rencontre grâce à un but de... son gardien ! C'est du jamais-vu en Serie A depuis 16 ans. Pour Gennaro Gattuso, ce premier match en tant que coach est une douche froide.

    Gennaro Gattuso, ancien grand milieu de terrain de l'AC Milan entre 1999 et 2012, espérait sans doute débuter son aventure en tant qu'entraîneur du club avec une victoire. Appelé à la rescousse le 27 novembre en remplacement de Vincenzo Montella, "Rhino" Gattuso a dirigé les Rossonero pour la première fois ce dimanche 3 décembre sur le terrain de Benevento. Et s'il a cru obtenir les 3 points de la victoire, le destin lui a joué un vilain tour.

    Brignoli joue son va-tout et arrache l'égalisation

    On joue la 90+5e minute de jeu entre le promu et Milan. Les visiteurs mènent 1-2 malgré une prestation insipide. Benevento, promu en Serie A cette saison, se dirige vers une 15e défaite en autant de matches. Le club s'apprête à prolonger son record de médiocrité. Plus que quelques instants à jouer à Benevento va s'incliner en même temps que l'AC Milan, qui vit une saison bien moins faste qu'espéré, est sur le point de renouer avec la victoire.

    Mais Benevento obtient un bon coup franc. Danilo Cataldi va le frapper. Le gardien Alberto Brignoli quitte sa cage et vient prêter main forte à ses coéquipiers en attaque. C'est la dernière chance de Benevento d'obtenir quelque chose, alors le promu joue son va-tout. Cataldi s'élance, centre... et Brignoli, d'une puissante tête plongeante, égalise ! Toute son équipe chavire de bonheur, les fans exultent malgré le froid, et les Milanais baissent la tête... Benevento arrache le match nul (2-2).

    Gattuso aurait « préféré être poignardé »

    Un but marqué de la tête par un gardien est extrêmement rare en football. En Serie A, ce n'est arrivé que deux fois avant l'exploit de Brignoli. Le premier gardien-buteur de la tête était Michelangelo Rampulla, le 23 février 1992, avec Cremonese contre l'Atalanta Bergame. Le second, dernier en date avant Alberto Brignoli, était Massimo Taibi, qui marqua de la tête avec la Reggina contre l'Udinese le 1er avril 2001. Les buts Rampulla et Taibi, toutefois, n'empêchèrent pas la relégation de leur club respectif en fin de saison.

    Le héros du jour a raconté son but à Sky Sport Italia, chaîne de télévision italienne: « Je suis monté, j'ai fermé les yeux et j'ai sauté. C'était plus un plongeon de gardien qu'un plongeon d'attaquant ! » A l'arrivée, cela fait quand même but. Avec un seul point au compteur en 15 rencontres, Benevento aura quand même bien du mal à aller chercher le maintien. Mais ce nul miraculeux laisse un goût amer à l'AC Milan, englué dans le ventre mou et loin des places européennes malgré son recrutement estival pharaonique. « J'aurais préféré être poignardé plutôt que d'encaisser ce but à la fin », a déclaré Gennaro Gattuso à la presse italienne.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.