GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Dimanche 17 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Décembre
Mercredi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Afghanistan: attaque en cours contre un centre d'entraînement militaire à Kaboul (ministère)
    • L'aviation israélienne bombarde des positions du Hamas à Gaza après des tirs de roquettes sur le sud d'Israël (armée)
    • L'électricité a été rétablie à l'aéroport d'Atlanta, aux Etats-Unis, après une panne géante (aéroport)
    Sports

    Ligue des champions: Paris battu par le Bayern mais quand même premier

    media Le PSG d'Adrien Rabiot, Marquinhos et Daniel Alves s'est incliné à Munich face au Bayern (3-1) le 5 décembre. Michaela Rehle/Reuters

    Pour son dernier match de la première phase de la Ligue des champions (groupe B), ce 5 décembre, le PSG s'est incliné en Allemagne face au Bayern Munich (3-1). Après le revers subi samedi à Strasbourg, le club parisien enchaîne une nouvelle contre-performance. Mais à la faveur de sa victoire à l'aller contre les Bavarois, Paris termine en tête de son groupe.

    Il y a deux lectures possibles de ce match disputé à l'Allianz Arena ce mardi 5 décembre entre le Bayern Munich et le PSG. La première, négative, douche l'enthousiasme des supporters parisiens: leur équipe a perdu dans ce choc avec les champions d'Allemagne (3-1). La seconde, positive, retient cette information: le PSG termine premier du groupe B devant le Bayern Munich.

    Le PSG a tremblé à la pause

    La rencontre a mal débuté pour les visiteurs. Unai Emery a eu beau aligner son équipe-type du moment, le Bayern a vite pris les devants quand Robert Lewandowski s'est retourné dans la surface pour ouvrir le score de près (8e). La défense parisienne s'est arrêtée, pensant le Polonais hors-jeu. Les images démontreront qu'il l'était bien, mais l'arbitre n'a pas bronché.

    Peu inspirés dans leurs actions malgré quelques branderilles, les Parisiens ont à nouveau cédé quand Corentin Tolisso a smashé de la tête sur un centre de James Rodriguez (38e). A 2-0, Paris s'est mis à trembler; mathématiquement, sa première place dans le groupe B était alors très menacée. Et le souvenir du cauchemar barcelonais commençait à se réveiller dans les mémoires parisiennes.

    Thiago Silva blessé, Tolisso assomme Paris

    La pause a permis aux Rouge et Bleu de se remettre la tête à l'endroit. Sur une passe lobée parfaite d'Edinson Cavani, Kylian Mbappé a relancé les siens de la tête (50e), confirmant les meilleures intentions du PSG. Sven Ulreich, le portier du Bayern, a dû s'employer plusieurs fois pour repousser les tentatives de Neymar, Draxler et des autres Parisiens.

    Un fait de jeu est néanmoins venu enrayer cette bonne phase. A la 66e, Thiago Silva s'est blessé au genou gauche. Le capitaine parisien a demandé à Presnel Kimpembe d'accélérer son échauffement, mais le remplacement n'a pu avoir lieu à temps. L'hyper rapide Kingsley Coman a submergé Daniel Alves - hors du coup ce soir - et a trouvé Corentin Tolisso dans la surface. Thiago Silva, incapable de se jeter pour tenter d'intervenir, n'a pu qu'assister au second but du Français du Bayern (69e).

    Le PSG attendu au tournant en février

    Sans quelques parades du gardien munichois, Paris aurait pu prétendre à un peu mieux. Mais la réalité du terrain a parlé. Ce mardi, le PSG a été bousculé par un grand d'Europe, et sa défaite ne souffre d'aucune contestation. La dynamique du club de la capitale subit un sérieux coup d'arrêt: après la toute première défaite de la saison samedi à Strasbourg en Ligue 1, en voici une seconde.

    A la faveur de son succès 3-0 au match aller contre le Bayern Munich - qui vivait à l'époque une période plus trouble -, le PSG termine premier du groupe B avec 15 points, 5 victoires et 1 défaite. Une première phase nettement positive avec la qualification pour les huitièmes de finales donc. Mais la fin laisse un goût amer.

    Contre un cador européen en forme, Paris n'a pas fait le poids. Le chemin vers les succès est ardu, en dépit des investissements financiers consentis durant l'été. Les prochains rendez-vous du PSG en Ligue des champions, à partir du mois de février, ne s'annoncent pas faciles.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.