GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 18 Août
Dimanche 19 Août
Lundi 20 Août
Mardi 21 Août
Aujourd'hui
Jeudi 23 Août
Vendredi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    La skieuse russe Natalia Matveeva garde toujours espoir d'aller aux JO d'hiver

    media La fondeuse russe Natalia Matveeva, espère pouvoir se rendre aux JO d'hiver 2018 malgré la décision du CIO. Martti Kainulainen / Lehtikuva / AFP

    Ultime tentative pour les athlètes russes privés de JO par le CIO. A deux jours de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Pyeongchang, les athlètes écartés par le Comité international olympique font appel de cette décision devant le Tribunal arbitral du sport. Parmi eux, la fondeuse Natalia Matveeva. Entretien.

    Avec notre correspondant à MoscouDaniel Vallot

    Jusqu'au dernier moment, elle aura continué de s'entrainer, sur les pistes de ski de fond situées dans les environs de Moscou. Natalia Matveeva fait partie de ces athlètes russes qui ont fait appel de la décision du CIO. Et qui nourrissent encore l'espoir de participer aux Jeux de Pyeongchang.

    « Je m'entraîne tous les jours... Je participe à des courses régionales pour rester en forme. Tant qu'il y a une chance d'aller aux Jeux olympiques c'est important de s'entraîner », maintient-elle.

    En 2009, Natalia Matveeva est contrôlée positive à l'EPO, et suspendue durant deux ans. En décembre dernier, elle fait partie des 43 athlètes bannis à vie par le CIO. Une décision totalement injuste aux yeux de la skieuse.

    « Nous avons prouvé, j'ai prouvé qu'à Sotchi, je n'étais pas dopée... J'ai été testée plusieurs fois, et tous mes tests sont négatifs. Croyez-moi, il n'y a pas de dopage. Vous savez j'ai travaillé toute ma vie pour ces Jeux, pour cette compétition. Après Sotchi et Turin, j'aurais aimé terminer ma carrière sur cette note positive. »

    Malgré le verdict du Tribunal arbitral du sport, qui a blanchi Natalia et 27 des athlètes suspendus par le CIO, celui-ci a refusé de les inviter en Corée du Sud. C'est cette décision qui sera l'objet d'un ultime recours devant le TAS.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.