GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Juin
Dimanche 17 Juin
Lundi 18 Juin
Mardi 19 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Mondial 2018: l’Espagne bat difficilement l’Iran 1-0
    Dernières infos
    Sports

    Ligue des champions: Manchester United résiste, l’AS Rome craque

    media L'entraîneur de Manchester United, José Mourinho, donne ses consignes au Français Paul Pogba. Reuters/Andrew Couldridge

    Les huitièmes de finale aller de la Ligue des champions européenne de football se sont achevés ce 21 février 2018 sur le match nul 0-0 de Manchester United à Séville et la défaite de l’AS Rome 2-1 sur le terrain du Chakhtior Donetsk.

    Manchester United a joué à la José Mourinho, ce 21 février 2018, en huitièmes de finale aller de la coupe d’Europe des clubs de football (Ligue des champions UEFA). Nettement dominé par le FC Séville, le club anglais s’est en effet évertué à ne pas prendre de but, accentuant ainsi ses chances de se qualifier lors du match retour, le 13 mars.

    La tactique attentiste des Mancuniens a payé puisqu’ils sont repartis d’Espagne avec un score de 0-0. Un résultat que les tenants du titre doivent aussi beaucoup à leur gardien de but, David De Gea. Ce dernier a notamment réalisé deux belles parades en fin de première période, sur des coups de tête du Franco-Congolais Steven Nzonzi et du Colombien Luis Muriel.

    L’AS Rome glacée

    Dans l’autre rencontre de la soirée, l’AS Rome s’est inclinée 2-1 chez le Chakhtior Donetsk. Les Romains menaient pourtant 1-0 à la pause grâce à un tir du Turc Cengiz Under (41e). Mais le club ukrainien a renversé la situation en seconde période, grâce à un tir de l’Argentin Facundo Ferreyra (51e) et un coup franc du Brésilien Fred Rodrigues (71e).

    La température (environ -8 degrés) n’a pas aidé les Italiens à briller en Ukraine. Ils tenteront d’inverser la tendance le 13 mars, au match retour.

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.