GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Sports

    Dopage: la Russie annonce la fin de sa suspension par le CIO

    media Au siège du Comité olympique russe. REUTERS/Maxim Shemetov/File Photo

    Le président du Comité olympique russe (ROC), Alexander Zhukov, a annoncé ce 28 février 2018 que la suspension du ROC suite à des scandales de dopage avait été levée par le Comité international olympique (CIO).

    La mise au ban du Comité olympique russe (ROC) suite à divers scandales de dopage aura duré moins de deux mois. Ce 28 février 2018, le ROC a en effet annoncé la fin de sa suspension prononcée par le Comité international olympique (CIO) le 5 février 2017.

    « Aujourd’hui, nous avons reçu une lettre de la part du CIO sur notre réintégration, a indiqué aux médias le patron du comité russe, Alexander Joukov. Elle fait suite à l’examen des contrôles anti-dopages effectués aux Jeux olympiques de Pyeongchang. Le CIO a confirmé que les autres résultats étaient négatifs. Cela signifie que les droits du ROC ont été rétablis ».

    Si le CIO confirmait cette annonce russe, ce serait une grosse surprise. Car deux athlètes russes, engagés aux JO 2018 (9 au 25 février), ont été contrôlés positifs en Corée du Sud : le curleur Alexander Krushelnitsky et la bobeuse Nadezhda Sergeeva.

    Des sportifs/sportives de Russie, considéré(e)s comme « propres » par le CIO, avaient été autorisé(e)s à participer en Corée du Sud sous bannière olympique.

    Mais certains ont donc été convaincus de dopage, au grand dam du patron du Comité international, Thomas Bach. « Ceci est extrêmement décevant et ne permet pas au CIO d'envisager la levée de la suspension du ROC pour la cérémonie de clôture » des Jeux d’hiver, avait notamment lâché le dirigeant allemand.

    En décembre, le CIO avait voulu sanctionner les nombreux abus en matière de dopage survenus ces dernières années et notamment aux JO 2014 de Sotchi.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.