GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Avril
Samedi 21 Avril
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
Aujourd'hui
Mercredi 25 Avril
Jeudi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Football: le FC Liverpool s'impose 5-2 en demi-finale aller de la Ligue des champions contre l'AS Roma
    Dernières infos
    • Grève SNCF: l'invitation à Matignon, «un recul du gouvernement à mettre au crédit» de la mobilisation (syndicats)
    • Nucléaire iranien: Trump veut un nouvel accord avec des fondations «solides»
    • La Corée du Nord doit «éliminer» son arsenal nucléaire (Trump)
    • Macron souhaite avec Trump «pouvoir travailler à un nouvel accord avec l'Iran», à plus long terme
    • Arménie: l'opposant Pachinian se dit «prêt à diriger le pays» (conférence de presse)
    • Israël: le gouvernement annule son plan d'expulsion de migrants africains
    Sports

    Ligue des champions: Ronaldo foudroie la Juve, le Bayern bien parti

    media Cristiano Ronaldo a réalisé une performance splendide avec le Real Madrid contre la Juventus le 3 avril 2018. Massimo Pinca/Reuters

    Grâce à un doublé de Cristiano Ronaldo, dont un but extraordinaire, et un but de Marcelo, le Real Madrid s'est imposé à Turin contre la Juventus ce mardi 3 avril en quart de finale aller de la Ligue des champions (0-3). Les tenants du titre sont presque déjà en demies. Dans l'autre quart disputé, le Bayern Munich est allé chercher une victoire précieuse à Séville (1-2).

    Les deux premières affiches des quarts de finale aller de cette Ligue des champions 2017-2018, jouées ce mardi 3 avril, ne manquaient pas d'intérêt. Jugez plutôt: le grand Bayern Munich se déplaçait sur le terrain du Séville FC, tombeur de Manchester United au tour précédent, tandis que la Juventus accueillait chez elle le Real Madrid, double tenant du titre, dans un remake de la dernière finale.

    Et les Turinois se levèrent pour applaudir Cristiano Ronaldo

    Honneur aux retrouvailles à Turin entre le vainqueur et le finaliste de la dernière édition. Largement distancé par Barcelone en Liga, le Real n'a plus que la Ligue des champions, sa compétition fétiche, pour sauver sa saison. Et les hommes de Zinedine Zidane n'ont pas mis longtemps a montré leurs intentions. A peine trois minutes en fait, le temps pour Cristiano Ronaldo de surgir au premier poteau et d'ouvrir le score sous la pluie. Encore une fois, le Portugais fait mal à la Vieille Dame et à Gianluigi Buffon. Et encore, ce n'était qu'un préluge avant le chef d'oeuvre...

    En seconde période, alors que la Juve lutte pour essayer de revenir à hauteur de ce Real sûr de sa force, Cristiano Ronaldo s'offre un second but absolument somptueux, digne d'un jeu vidéo. Un but déjà entré dans l'histoire de la Ligue des champions et dont on va encore parler pendant longtemps. Sur un centre de Carvajal, « CR7 » s'envole et exécute un retourné acrobatique parfait. Buffon, cloué sur sa ligne, ne peut que constater les dégâts (64e).

    Chose rare: alors que le quintuple Ballon d'Or célèbre son exploit, le Juventus Stadium, bien que médusé de voir son équipe au supplice, se lève pour l'applaudir. Ronaldo, touché par cette attention, lèvera son pouce et remerciera les tifosi italiens. Frustré, Paulo Dybala, l'Argentin de la Juve, écope peu après d'un second carton jaune, synonyme d'expulsion. Et quelques minutes après, Cristiano Ronaldo, le meilleur buteur de l'histoire de la Ligue des champions (120 réalisations), donne à Marcelo le but du KO (72e). Largement vainqueur à l'extérieur grâce à son joyau lusitanien, le Real Madrid a presque déjà son billet pour les demies. Et la Juve peut à nouveau panser ses plaies.

    Ribéry guide le Bayern à Séville

    Le Bayern Munich a eu moins de facilité et de paillettes dans l'autre rencontre du soir. Mais l'essentiel est là. Déjà presque assuré de conserver son titre de champion d'Allemagne, le club bavarois est allé chercher une victoire importante en Andalousie sur la pelouse du Séville FC (1-2).

    Ce sont pourtant les joueurs de Vincenzo Montella qui ont frappé les premiers à la demi-heure de jeu quand Pablo Sarabia a concrétisé la bonne entame de match de son équipe par un but mérité face à une défense allemande dépassée (31e). Peut-être était-ce ce qu'il fallait pour réveiller le Bayern ? Piqués au vif, les visiteurs ont réagi dans la foulée avec ce centre de Franck Ribéry détourné dans ses propres filets par Jesus Navas (37e).

    Depuis le retour de Jupp Heynckes au poste d'entraîneur, le Bayern Munich a repris ses allures de machine à gagner froide d'efficacité. La domination des Allemands s'est traduite de manière définitive au tableau d'affiche au coeur du second acte. Ribéry, dans tous les bons coups ce soir, a centré pour Thiago Alcantara, dont la tête plongeante a trompé David Soria (68e). Le Bayern repart d'Espagne avec une victoire et un avantage net, mais il devra quand même rester sérieux lors du quart de finale retour à l'Allianz-Arena. Au tour précédent, c'est en déplacement que le Séville FC a éliminé Manchester United.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.